ArmmA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge
Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Jazeneuil (3, rue Casse Bôts), maison

L’habitat de Jazeneuil présente de nombreux exemples de maisons médiévales avec des éléments armoriés décorant leurs façades. S’il s’agit aujourd’hui d’un cas exceptionnel dans le cadre du patrimoine résidentiel médiéval conservé dans le département de la Vienne, tout porte à croire qu’entre le XVe et le XVIe siècle une grande partie des maisons bourgeoises affichait à l’extérieur des éléments héraldiques, sculptés ou peints. Les démolitions et transformations radicales des édifices anciens, très fréquentes dans la région dans la seconde moitié du XXe siècle (Crozet 1971, p. 90), ont largement réduit la densité de ces représentations.

Dans le cas de Jazeneuil, toutefois, il y a raison de croire que cette profusion héraldique est le fruit d’un remploi moderne de pièces provenant d’un quelque édifice monumental des alentours démoli après la Révolution (voir aussi, dans le même village, la maison de la rue du vieux château et celle sur la rue pictave) ou même avant.

Maison, Jazeneuil, 3 rue casse bots, détail de la porte d'entrée avec accolade armoriée.

Maison, Jazeneuil, 3 rue casse bots, détail de la porte d’entrée avec accolade armoriée.

D’ailleurs, cette partie du bourg aurait été occupée par le «vieil château » qui, construit par Herbert Pouvreau, aurait été détruit pendant la guerre des Cent ans (Michelet, Alonso-Motillon, Cornuau 1999, p. 14). Il est donc probable que des pierres et des éléments ornementait aient été utilisées en remploi dans les édifices du bourg (Le patrimoine des communes, t. 1, p. 475), et notamment pour la maison de rue Casse Bôts. Sa façade est en effet ornée par une fenêtre avec des moulurations à facettes prismatiques, qui pourrait dater de la première moitié du XVIe siècle, et une porte au rez-de-chaussée avec un linteau en double accolade plate avec, au centre, un écusson à pointe arrondie (une forme qui, dans le département, apparaît vers la fin du XVe siècle). La surface de l’écu a été complètement lissée et il ne reste aucune trace de l’armoirie qui y avait été vraisemblablement peinte.

Présente sur le plan cadastral de 1836 (Poitiers, Archives départementales,Cadastre napoléonien, Jazeneuil 4p 885/G2), la maison de rue Casse Bôts n’a probablement pas été construite avant le début du XIXe siècle. L’utilisation de l’élément armorié, récupéré d’un édifice pour le moment non identifiable, démontrerait l’intérêt des constructeurs locaux pour ce type de pièce sculptée, remployé pour donner du prestige aux édifices.

Auteur : Matteo Ferrari

Pour citer cet article

Matteo Ferrari, Jazeneuil (3, rue Casse Bôts), maison, https://armma.saprat.fr/monument/maison-jazeneuil-3-rue-casse-bots/, consulté le 28/10/2021.

 

Bibliographie sources

Poitiers, Archives départementales,Cadastre napoléonien, Jazeneuil 4p 885/G2.

Bibliographie études

E. Michelet, C. Alonso-Motillon, A. Cornuau-Aguile, Le patrimoine rural à Jazeneuil (Vienne), Lusignan 1999.

Le patrimoine des communes de la Vienne, Paris 2002.

Photographies du monument

Armoiries répertoriées dans ce monument

Masion. Jazeneuil, 3 rue casse bôts (armoirie 1)

Armoirie vierge.

  • Attribution : Armoirie vierge ;
  • Position : Extérieur ;
  • Étage : Rez-de-chaussée ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Façade ;
  • Emplacement précis : Porte ;
  • Support armorié : Accolade ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1451-1475 ; 1476-1500 ;
  • Dans le monument : Jazeneuil (3, rue Casse Bôts), maison

Recherche

Menu principal

Haut de page