ArmmA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge
Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Jazeneuil (5, rue du vieux château), maison

L’habitat de Jazeneuil présente de nombreux exemples de maisons médiévales avec des éléments armoriés décorant leurs façades. S’il s’agit aujourd’hui d’un cas exceptionnel dans le cadre du patrimoine résidentiel médiéval conservé dans le département de la Vienne, tout porte à croire qu’entre le XVe et le XVIe siècle une grande partie des maisons bourgeoises affichait à l’extérieur des éléments héraldiques, sculptés ou peints. Les démolitions et transformations radicales des édifices anciens, très fréquentes dans la région dans la seconde moitié du XXe siècle (Crozet 1971, p. 90), ont largement réduit la densité de ces représentations.

Placée aux limites du village et communément appelée « maison du guetteur » (Michelet, Alonso-Motillon, Cornuau-Aguile 1999, p. 14), cette habitation présente deux fenêtres ornées par une double accolade : l’une, au rez-de-chaussée, avec des moulurations à facettes prismatiques, l’autre, au premier étage, plus sobre et de dimensions plus réduites. La porte d’entrée est surmontée par un linteau gravé avec une double accolade à profil plat, très semblable à celle visible dans la fenêtre à coté ; au centre des courbes de l’accolade est placé un écu en relief (Le patrimoine des communes, t. 1, p. 475), désormais privé de sa pointe (19,5 cm de largeur pour 15 cm de hauteur, jusqu’au point de la fracture). Sa surface, totalement lissée, ne porte plus aucune trace reconnaissable de l’armoirie qui y était représentée, probablement en peinture. Nous n’avons pas pu déterminer si l’appellation courante de l’édifice est en lien avec une utilisation effective, et ancienne, de l’immeuble de la part d’un officier public chargé de surveiller l’entrée du village et donner éventuellement l’alarme en cas de danger. Dans ce cas, il serait possible que le bouclier sculpté sur la porte d’entrée fusse chargé des armes du seigneur local ou du roi, comme on le voit encore dans une maison à Loudun.

Représenté dans le cadastre de 1836 (Poitiers, Archives départementales, Cadastre napoléonien, 4P 885/G2), cet édifice pourrait bien dater de la seconde moitié du XVe siècle ou du début du XVIe siècle, pour l’aspect de l’appareillage et des ses ouvertures, dont les accolades rappellent de près – dans la forme et non dans la qualité de l’exécution – celle visible sur une porte interne de la grande maison au 1-5, rue saint-Nicolas, datée de cette époque (Ladiré 2011, t. 1, p. 45).

Auteur :

Pour citer cet article

, Jazeneuil (5, rue du vieux château), maison, https://armma.saprat.fr/monument/maison-jazeneuil-5-rue-du-vieux-chateau/, consulté le 24/10/2021.

 

Bibliographie sources

Poitiers, Archives départementales, Cadastre napoléonien, 4P 885/G2.

Bibliographie études

R. Crozet, « Recherches sur les maisons anciennes en Haut-Poitou (département de la Vienne) », dans Bulletin de la société des Antiquaires de l’Ouest, 4e s., t. 11, 1971, p. 89-101.

E. Michelet, C. Alonso-Motillon, A. Cornuau-Aguile, Le patrimoine rural à Jazeneuil (Vienne), Lusignan 1999.

Le patrimoine des communes de la Vienne, Paris 2002.

D. Ladiré, Maison du XVe siècle – 1/5 rue Saint-Nicolas – Jazeneuil, Étude archéologique du bâti, rapport final d’opération, Poitiers 2011.

Photographies du monument

Armoiries répertoriées dans ce monument

Maison. Jazeneuil, 5 rue du vieux château. Armoire vierge (armoirie 1)

Armoirie vierge

  • Attribution : Armoirie vierge ;
  • Position : Extérieur ;
  • Étage : Rez-de-chaussée ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Façade ;
  • Emplacement précis : Porte d'entrée ;
  • Support armorié : Accolade ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1401-1425 ; 1426-1450 ; 1451-1475 ; 1476-1500 ;
  • Dans le monument : Jazeneuil (5, rue du vieux château), maison

Recherche

Menu principal

Haut de page