ArmmA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge
Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Les collaborateurs

Patrick BOUVARTArchéologue responsable d’opérations et adjoint administratif du bureau d’investigations archéologiques Hadès, il est membre associé du CESCM de l’Université de Poitiers, où il a obtenu en 2012 le doctorat en Archéologie médiévale avec une thèse sur Les prieurés de l’ordre de Fontevraud fondés dans le diocèse de Poitiers au XIIe siècleConditions d’implantation, topographie monastique et évolution (dir. C. Andrault-Schmitt, L. Bourgeois). Chercheur associé du Programme Collectif de Recherche pluridisciplinaire (PCR) « Le Haut-Clairvaux, morphogenèse d’un pôle châtelain du Haut-Poitou », coordonné par Didier Delhoume (DRAC Poitou-Charentes), il est co-responsable de la fouille programmée de l’abbaye de Nanteuil-en-Vallée (associé avec Jean-Luc Piat).

Camilla CECCOTTI. Après avoir obtenu un master en Architecture (Université de Rome, La Sapienza), sous la direction de Francesco Paolo Fiore, avec une étude sur Palazzo Chiovenda, édifice romain de la Renaissance, elle est actuellement doctorante au « Département d’ Histoire, Dessin et Restauration de l’Architecture » de l’Université La Sapienza de Rome, en cotutelle avec l’Université Paris IV-Sorbonne. Sous la direction de Flaminia Bardati, d’Alexandre Gady et de Jean Guillaume, ses recherches doctorales portent sur « L’Architecture de la Renaissance à Poitiers. Les bâtiments civils entre la fin du Quattrocento et le premier Cinquecento » et s’attache notamment aux relations artistiques entre France et Italie au XVIème siècle. Ce projet est soutenue par un financement accordé par l’Université Franco-italienne (UFI-UIF) dans le cadre du programme « Vinci 2016 ». Camilla Ceccotti travaille actuellement à la publication de son étude sur Palazzo Chiovenda.

Jean-Luc LIEZ. Historien de l’art médiéval, il est chercheur associé au sein de l’Université de Lorraine (HISCANT/MA – EA 1132). Il est l’auteur de nombreux articles et ouvrages. Sa thèse éditée sous le titre L’art des Trinitaires en Europe (XIIIe-XVIIIe siècles), aux Presses Universitaires de Saint-Étienne en 2011, a été distinguée par le prix Gobert décerné par l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. Ses recherches actuelles portant sur la sculpture champenoise du Moyen Âge et de la Renaissance ont mis en évidence l’importance de l’héraldique qui permettrait d’attribuer ou de dater des œuvres méconnues. Membre résidant (section « Arts ») de la Société Académique de l’Aube, il préside la commission d’héraldique installée au sein de cette association depuis les années 1970. Il est également membre du
Conseil d’administration de la Société historique et archéologique de Château-Thierry.

Le développement du programme ArmmA et l’alimentation de cette base de données ont été rendues possibles grâce au soutien, à la disponibilité et aux généreux conseils de nombreux amis et collègues. Nous tenons particulièrement à remercier : Céline Arquet, Martin Aurell, Monique Bourin, Luc Bourgeois, Pascale Brudy, Maria Cavailles, Pierre Cazenave, Jean-François Comte, Emmanuel de Boos (†), Didier Delhoume, Christian de Mérindol, Jean-Bernard de Vaivre, Clément de Vasselot, Anne Embs, Pascal Faracci, Robert Favreau, Jean Hiernard, Stefan Holz, Estelle Ingrand-Varenne, Philippe Jacquet, Claudine Landry-Delcroix, Aude Le Mercier, Emilie Mineo, Stéphane Monce, Charlotte Pon-Willemsen (†), Nicolas Prouteau, Carolina Sarrade, Dominique Simon-Hiernard, Cécile Treffort.

Recherche

Menu principal

Haut de page