ArmmA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge
Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Saint-Servant-sur-Oust, chapelle Saint-Gobrien (façade de la nef)

La façade extérieure de la chapelle Saint-Gobrien en Saint-Servant-sur-Oust est ornée de deux écussons en bannière effacés, sculptés sur deux blocs au-dessus de la porte d’entrée, le premier à l’assise supérieure à gauche (armoirie 1a), le second immédiatement à droite du fleuron de l’archivolte (armoirie 1b).

Cette façade remplace celle de l’ancienne nef, supposée dater du XIe siècle, et fut apparemment édifiée d’un seul jet. Le traitement de l’élévation est minimal : sous le pignon borgne épaulé de deux contreforts à ressauts implantés à quarante cinq degrés n’est percée qu’une porte. L’arcade, traitée avec sobriété, compte deux voussures toriques prolongeant un couple de colonnettes à chapiteaux lisses à bagues. La facture est très simple, toutefois de bonne qualité, avec un appareillage intégralement en pierres de tailles. Avec vraisemblance, on a proposé de dater le tout « dans le courant du XVe siècle » (Lagneau 2008 cité par Baizeau 2017, p. 12), une estimation à resserrer. La comparaison avec les contreforts quasi-identiques du chevet, érigé très probablement vers les années 1378-1387, et la même moulure en biseau à la base des murs, fait privilégier une datation haute, vers le début du siècle. On aurait en revanche un peu de mal à se placer plus tôt sans télescoper le chantier des parties orientales. On a l’impression que le chœur, la croisée et la tour nord achevés, il dut y avoir une interruption avant la reprise des travaux par la façade, qu’on projetait d’étendre à la nef, comme en attestent, à l’angle du pignon et de la nef, un retour de pierres de tailles laissées en attente. Sous réserve, peut-être fut-ce une ultime campagne entamée par Olivier de Clisson et Marguerite de Rohan, laissée inachevée par leur décès en 1406-1407.

Saint-Servant-sur-Oust, chapelle Saint-Gobrien, vue de la façade occidentale.

Quoi qu’il en soit, les deux écussons sont plus tardifs. Alors qu’on ne remarque aucune autre reprise en façade, les pierres armoriées ont été de toute évidence insérées après coup. Celle à droite de l’archivolte est plus basse que toutes celles de son assise, laissant en partie haute une cavité soigneusement calée par une longue pierre plate. C’est encore plus manifeste pour le deuxième bloc, plus haut que ses voisins : sa mise en place a nécessité de retailler à angle droit les deux pierres supérieures, sur lesquelles il mord. La forme des écus donne quelques soupçons sur l’époque de leur installation. Les armes en bannière sont assez peu nombreuses dans l’héraldique monumentale bretonne jusqu’à peu près le milieu ou le troisième quart du XVe siècle, leur fréquence augmentant rapidement dans la suite. Les écussons doivent donc avoir été ajoutés dans la deuxième moitié du siècle, ou au début du XVIe.

La différence de niveau entre les deux écus suggère fortement que les armoiries appartenaient à deux familles, l’une d’un rang plus éminent que l’autre. Cependant ce sont les variations dans l’appareillage des assises, toutes de hauteur différente, qui conditionnent la taille des écussons et des pierres où ils se trouvent sculptés. L’assise de l’archivolte, constituée de pierres assez hautes, convenait parfaitement pour y apposer un bloc armorié. Cependant, les quatre assises supérieures étant de hauteur médiocre, il fallut avoir recours à un stratagème assez disgracieux pour rétablir des proportions acceptables : on raccourcit les proportions du bloc et de l’écusson inférieurs, nécessitant le calage, et au contraire on surdimensionna celles du bloc et de l’écu supérieurs, obligeant la retaille.

Vue des deux écussons frustes au dessus de la porte en façade, Saint-Servant-sur-Oust, chapelle Saint-Gobrien.

Sans certitude, les armoiries du dessus (armoirie 1a) pourraient avoir été, comme seigneurs supérieurs, aux Rohan, qui recueillirent l’héritage d’Olivier de Clisson. Au-dessous, peut-être étaient-ce les armes d’une famille de la noblesse locale, qui aurait possédé ou acquis un droit de prééminences (armoirie 1b). Les Castel, sieurs dudit lieu en Saint-Servant, qui blasonnaient d’un coupé de gueules et d’hermines au lion de l’un en l’autre, armé et couronné d’or (Potier de Courcy 1993, 2, p. 209), et étaient localement les mieux implantés et les plus fortunés, feraient des candidats convaincants.

Auteur : Paul-François Broucke

Pour citer cet article

Paul-François Broucke, Saint-Servant-sur-Oust, chapelle Saint-Gobrien (façade de la nef), https://armma.saprat.fr/monument/saint-servant-sur-oust-chapelle-saint-gobrien-facade-de-la-nef/, consulté le 27/09/2021.

 

Bibliographie sources

Baizeau (cabinet d’architecte), Morbihan – Saint-Servan, chapelle Saint-Gobrien, rapport de sondage archéologique 2017.

Bibliographie études

Lagneau, Jean-François, Étude préalable de restauration générale de la chapelle Saint-Gobrien, 2008.

Potier de Courcy, Pol, Nobiliaire et armorial de Bretagne, Mayenne 1993 (rééd.).

Chapelle Saint-Gobrien (Saint-Servant-sur-Oust), 1990, Inventaire, base Gertrude (cons. le 12 avril 2021).

Armoiries répertoriées dans ce monument

Saint-Servant-sur-Oust, chapelle Saint-Gobrien (façade de la nef). Armoirie effacée (armoiries 1a)

Armoirie vierge ou effacée.

  • Attribution : Armoirie vierge ;
  • Position : Extérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Façade ;
  • Emplacement précis : Porte d'entrée ;
  • Support armorié : Pierre sculptée ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1501-1525 ; 1526-1550 ;
  • Dans le monument : Saint-Servant-sur-Oust, chapelle Saint-Gobrien (façade de la nef)

Saint-Servant-sur-Oust, chapelle Saint-Gobrien (façade de la nef). Armoirie effacée (armoiries 1b)

Armoirie effacée.

  • Attribution : Armoirie effacée ;
  • Position : Extérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Façade ;
  • Emplacement précis : Fronton ;
  • Support armorié : Pierre sculptée ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1401-1425 ; 1426-1450 ; 1451-1475 ; 1476-1500 ; 1501-1525 ;
  • Dans le monument : Saint-Servant-sur-Oust, chapelle Saint-Gobrien (façade de la nef)

Recherche

Menu principal

Haut de page