ArmmA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge
Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Saint-Servant-sur-Oust, chapelle Saint-Gobrien (bras sud du transept)

La vaste chapelle qui forme le bras sud du transept de la chapelle Saint-Gobrien en Saint-Servant-sur-Oust, due au mécénat d’Olivier de Clisson vers 1378-1387, est la seule partie du monument remontant au XVIe siècle. Elle fut commencée en 1548 et achevée l’année suivante, d’après une inscription dédicatoire sur une plaque insérée au mur occidental, à l’extérieur (Le Méné 1982, p. 459 ; Rosenzweig 1863, p. 137 ; Duhem 1932, p. 188). Il est envisageable que la construction, qui mêle les formes de la Renaissance aux traditions gothiques, pourrait avoir remplacé un croisillon de transept plus ancien, dont il ne demeure toutefois nulle trace.

Contrairement à la façade de la nef, réédifiée sans doute vers le début du XVe siècle et dont la porte est surmontée de deux écussons, on ne relève dans cette chapelle aucune armoirie en pierre, ni au pignon, ni aux parois intérieures ou extérieures. Un vitrail signalé à la fin du XIXe siècle mais depuis disparu, orné de six figures de saintes et de saints, ne paraît pas non plus en avoir comporté, même si on ne sait rien du tympan (André 1878, p. 180 ; Gatouillat, Hérold 2005, p. 324). En revanche, les deux sablières sont sculptées d’un groupe d’anges tenant chacun un écusson, six à l’est (armoiries 1 a-f) et autant à l’ouest (armoiries 1 g-l).

Saint-Servant-sur-Oust, chapelle Saint-Gobrien, bras sud du transept, vue de la sablière au mur oriental, et du dais du retable.

Le motif de l’ange scutifère est très courant, en particulier sur les sablières du XVIe siècle, cependant que la répétition du motif, formant comme une sorte de collège angélique, est moins fréquente. Elle est ici motivée par une raison fonctionnelle : le petit débord de corniche au-dessus des figures des anges attestent qu’ils remplissaient le rôle de culots recevant la retombée des couvre-joints du lambris. Celui-ci n’est pas d’origine et a dû être remplacé, n’ayant plus qu’un couvre-joint sur deux. Les écussons semblent n’avoir jamais été en relief, même si on a la vague impression de distinguer le contour ténu d’une fasce sur deux de ceux de la sablière au mur oriental (armoiries 1 d-e), pouvant n’être qu’une illusion. Les bois sont intégralement recouverts d’une couche d’ocre rouge, effacée par endroits, sans trace d’autre couleur. Peut-être ces écussons furent-ils malgré tout décorés d’armoiries. Mais le plus probable est qu’il n’en aient jamais été ornés, et aient constitué un simple motif ornemental. Ou encore, chose courante, étaient-ce des armoiries d’attente. On restera prudemment dans l’expectative, le sujet n’ayant du reste pas d’importance pour l’histoire du monument. Dans la croisée, à la retombée de la ferme au niveau de l’arcade de communication donnant sur le bras nord, on relève encore un ange en bois sculpté portant un écu lisse sans autre trace de polychromie qu’un fond d’ocre rouge (armoirie 1m). Une large fissure dans le bois montre que l’écu n’a jamais été sculpté.

Enfin, bien que n’entrant pas dans le cadre de cette étude, on remarquera en passant les deux baldaquins surmontant les groupes statuaires assemblés aux autels des deux croisillons. Ornés de quatre anges scutifères, ils sont manifestement plus anciens que les statues qu’ils abritent, et stylistiquement très proches d’un beau Christ en Croix à la poutre de Gloire. Il faut se demander s’il ne proviendraient pas de bancs seigneuriaux armoriés remontant à la fin du Moyen Âge, d’un jubé ou d’une ancienne clôture mettant en valeur le tombeau de saint Gobrien dans le chœur, la question restant ouverte.

Auteur : Paul-François Broucke

Pour citer cet article

Paul-François Broucke, Saint-Servant-sur-Oust, chapelle Saint-Gobrien (bras sud du transept), https://armma.saprat.fr/monument/saint-servant-sur-oust-chapelle-saint-gobrien-bras-sud-du-transept/, consulté le 27/09/2021.

 

Bibliographie sources

Baizeau (cabinet d’architecte), Morbihan – Saint-Servan, chapelle Saint-Gobrien, rapport de sondage archéologique 2017.

Bibliographie études

André, Auguste, « De la verrerie et des vitraux peints dans l’ancienne province de Bretagne », Mémoires de la Société archéologique du département d’Ille-et-Vilaine, 12, 1878, p. 7-100.

Duhem, Gustave, Les églises de France. Morbihan, Paris 1932.

Gatouillat, Françoise, Hérold, Michel, Corpus vitrearum. Les vitraux de Bretagne, Rennes 2005.

Lagneau, Jean-François, Étude préalable de restauration générale de la chapelle Saint-Gobrien, 2008.

Le Méné, Joseph-Marie, Histoire archéologique, féodale et religieuse des paroisses du diocèse de Vannes, Vannes 1894 (rééd. 1982).

Potier de Courcy, Pol, Nobiliaire et armorial de Bretagne, Mayenne 1993 (rééd.).

Rosenzweig, Louis, Répertoire archéologique du département du Morbihan, Paris 1863.

Chapelle Saint-Gobrien (Saint-Servant-sur-Oust), 1990, Inventaire, base Gertrude (cons. le 12 avril 2021).

Armoiries répertoriées dans ce monument

Saint-Servant-sur-Oust, chapelle Saint-Gobrien (bras sud du transept). Armoirie vierge ou effacée (armoirie 1 m)

Armoirie vierge ou effacée.

Tenant : un ange.

  • Attribution : Armoirie effacée ; Armoirie vierge ;
  • Position : Intérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Croisée du transept ;
  • Emplacement précis : Côté nord ;
  • Support armorié : Console ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en bois ;
  • Période : 1376-1400 ; 1401-1425 ; 1426-1450 ; 1451-1475 ; 1476-1500 ; 1501-1525 ; 1526-1550 ;
  • Dans le monument : Saint-Servant-sur-Oust, chapelle Saint-Gobrien (bras sud du transept)

Saint-Servant-sur-Oust, chapelle Saint-Gobrien (bras sud du transept). Armoirie vierge ou effacée (armoiries a-f)

Armoirie effacée.

Tenant : un ange.

  • Attribution : Armoirie effacée ;
  • Position : Intérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Transept (bras sud) ;
  • Emplacement précis : Mur ouest ;
  • Support armorié : Sablière ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en bois peint ;
  • Période : 1426-1450 ;
  • Dans le monument : Saint-Servant-sur-Oust, chapelle Saint-Gobrien (bras sud du transept)

Saint-Servant-sur-Oust, chapelle Saint-Gobrien (bras sud du transept). Armoirie vierge ou effacée (armoiries g-l)

Armoirie vierge ou effacée.

Tenant : un ange.

  • Attribution : Armoirie effacée ; Armoirie vierge ;
  • Position : Intérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Transept (bras sud) ;
  • Emplacement précis : Mur est ;
  • Support armorié : Sablière ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en bois peint ;
  • Période : 1526-1550 ;
  • Dans le monument : Saint-Servant-sur-Oust, chapelle Saint-Gobrien (bras sud du transept)

Recherche

Menu principal

Haut de page