ArmmA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge
Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Pont-de-Buis-Lès-Quimerc’h, croix de Coatiskoul

Sur la commune de Pont-de-Buis-Lès-Quimerc’h, à environ cinq kilomètres au nord-ouest du bourg, au bord de la voie joignant la départementale 21 entre Ty Jopic et Rosnoën, une croix de pierre se dresse à l’intersection du lieu-dit Koatiskoul Vian. Il est probable qu’elle soit implantée d’origine ou de provenance très proche : le cadastre napoléonien et les cartes d’état-major du XIXe siècle attestent déjà l’existence de ce réseau viaire hérité de l’Ancien Régime. C’était alors la jonction de la route du Faou à Châteaulin et du chemin vicinal de Rosnoën à Quimerc’h (AD du Finistère, 3 P 233/1/3). On sait que les croix de chemin marquaient fréquemment les intersections, les limites de seigneuries ou encore monumentalisaient les rabines à l’entrée des domaines, comme à la croix de Tromelin en Kerlouan.

Pont-de-Buis-Lès-Quimerc’h, croix de Coatiskoul, détail de l’écusson fruste.

Haute d’environ trois mètres et demi et taillée dans un granite gris clair, reposant sur un soubassement cubique, elle présente une section octogonale et des bas courts à extrémités chanfreinées (Castel 1980, p. 296-297 ; Gertrude 1996, croix monumentale). On observe une liaison nette aux trois quarts de la hauteur du fût, sans savoir si la croix était monolithe et fut réparée, ou si elle était constituée dès l’origine de deux morceaux. Quoi qu’il en soit, ses caractéristiques la rattachent à une typologie que l’on estime généralement remonter à la deuxième moitié du XIVe siècle ou à la première moitié du XVe.

Au raccord des deux éléments du fût est sculpté un écusson triangulaire quasi-fruste, qui semble avoir été bûché, à la surface duquel on distingue des formes très estompées, mais sans pouvoir reconnaître aucune armoirie (armoirie 1). La Réformation des fouages de 1426 fournit pour la paroisse de Quimerc’h – devenue commune puis fusionnée en 1965 avec Pont-de-Buis et Logonna-Quimerc’h, devenant Pont-de-Buis-Lès-Quimerc’h – les noms de sept familles nobles (Torchet 2003, p. 52), parmi lesquelles ceux du Faou et du Bot retiennent plus particulièrement l’attention : il est assez vraisemblable que l’écu était aux armes de l’une ou l’autre.

On note en effet que « les témoins recordent qu’icelui [Alain Cleguereuch] demeure en la terre de Jehan du Quelennec vicomte du Faou en la ville de Coatyscoul et […] celui Allain a été exempt un trente ans » (ibid.), une mention qui atteste que le lieu de Coatiskoul relevait de la vicomté du Faou. Quant au Bot, le château éponyme datant du XVIIIe siècle mais conservant quelques éléments plus anciens s’élève à seulement un kilomètre au sud-ouest, en remplacement d’un manoir signalé dès 1426 (Gertrude 1996, château du Bot).

Les Quélennec du Faou blasonnaient d’un écartelé du Faou (d’azur au léopard d’or) et du Quélennec (d’hermines au chef de gueules chargé de trois fleurs de lys d’or) ou du Faou seul, et la famille du Bot est réputée avoir porté d’argent à une alias deux fasce(s) de gueules (Potier de Courcy 1993, 1, p. 125 ; Torchet 2003, p. 166).

Auteur : Paul-François Broucke

Pour citer cet article

Paul-François Broucke, Pont-de-Buis-Lès-Quimerc’h, croix de Coatiskoul, https://armma.saprat.fr/monument/pont-de-buis-les-quimerch-croix-de-coatiskoul/, consulté le 17/10/2021.

 

Bibliographie sources

Quimper, AD du Finistère, 3 P 233/1/3, Quimerc’h, section A2 de Neiz Vran.

Bibliographie études

Castel, Yves-Pascal, Atlas des croix et calvaires du Finistère, Quimper 1980.

Potier de Courcy, Pol, Nobiliaire et Armorial de Bretagne, Mayenne rééd. 1993.

Torchet, Hervé, Réformation des fouages de 1426. Diocèse ou évêché de Cornouaille, Paris 2003.

« Croix monumentale, Quimerc’h : Coatiscoul », Inventaire, base Gertrude, 1996.

Photographies du monument

Armoiries répertoriées dans ce monument

Pont-de-Buis-Lès-Quimerc’h, croix de Coatiskoul. Armoirie bûchée (armoirie 1).

Armoirie bûchée.

  • Attribution : Armoirie illisible ;
  • Position : Extérieur ;
  • Support armorié : Croix ou calvaire ;
  • Structure actuelle de conservation : Pont-de-Buis-Lès-Quimerc'h, Cotiskoul vian, route de Rosnoën ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1351-1375 ; 1376-1400 ; 1401-1425 ; 1426-1450 ;
  • Dans le monument : Pont-de-Buis-Lès-Quimerc'h, croix de Coatiskoul

Recherche

Menu principal

Haut de page