ArmmA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge
Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Vivonne, maison

Le bourg de Vivonne conserve plusieurs édifices résidentiels datant de la fin du Moyen Age. Parmi le plus remarquable, se signale la maison à l’angle entre la Grande Rue et la rue Michel Lambert (c’est-à-dire sur le carrefour entre la route provenant d’Iteuil et celle menant vers Coulombiers). Il s’agit clairement d’une demeure de prestige, placée à quelques dizaines de mètres de l’église paroissiale, sur le parcours qui constituait le noyau fondamental de l’habitat et des activités commerciales de ce bourg à la fin du Moyen Âge (Puissant 2005, p. 74).

Les éléments architecturaux permettent de dater l’édifice entre le XVe et le XVIe siècle (Puissant 2005, p. 75). Au première étage, la façade est percée par une grande fenêtre très ornée, avec des moulurations à facettes prismatiques et, probablement, dotée d’un meneau à l’origine. Au rez-de-chaussée, un grand portail du type gotique flamboyant marque encore aujourd’hui l’accès à l’édifice d’une façon solennelle. Il présente une structure et une ornementation très semblable à celles que l’on peut voir dans d’autres portails conservés dans la région et datés de la fin du XVème siècle, come celui de la Tour de Beaumont (1456-1468) ou du logis abbatial de Nouaillé-Maupertuis construit par Raoul du Fou (1468-1511). À Vivonne, un autre grand portail armorié de ce type, aujourd’hui disparu, ornait un somptueux édifice appelé la « Grande maison », daté du XVe siècle (Puissant 2005, p. 40-41).

Dans le portail de la maison sur la Grande Rue, au centre du tympan surmontant la porte, se trouve un écu réalisé en relief qui, manifestement, portait les armes du propriétaire de l’édifice, sculptées ou, plus probablement, peintes. Cette dernière solution fut probablement plus largement adoptée que ce que l’on a cru jusqu’à nos jours : l’armoirie peinte pouvait en effet être facilement effacée et substituée, en cas de changement du proprietaire de l’édifice ou de composition de ses armes personnelles. Ici, la surface de l’écu a été soigneusement lissée et il est impossible de reconnaître des traces de armoirie qui y était représentée. 

Auteur : Matteo Ferrari

Pour citer cet article

Matteo Ferrari, Vivonne, maison, https://armma.saprat.fr/monument/maison-de-particulier-vivonne/, consulté le 28/10/2021.

 

Bibliographie études

F. Puissant, Vivonne. Origines, topographie et morphologie d’une petite ville du Haut-Poitou de l’Antiquité à la fin du Moyen Âge, s.l. 2005 (Le pays chauvinois, 43).

Photographies du monument

Armoiries répertoriées dans ce monument

Maison. Vivonne, Grande rue

Armoirie vierge

  • Attribution : Armoirie vierge ;
  • Position : Extérieur ;
  • Étage : Rez-de-chaussée ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Façade ;
  • Emplacement précis : Porte d'entrée ;
  • Support armorié : Tympan ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1451-1475 ; 1476-1500 ;
  • Dans le monument : Vivonne, maison

Recherche

Menu principal

Haut de page