ArmmA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge
Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Villacerf, église Saint-Jean-Baptiste

Appelé initialement Samblières, le village aujourd’hui connu sous le nom de Villacerf, prit d’abord le nom de Saint-Sépulcre en raison du fragment du tombeau du Christ que saint Adérald avait ramené de Terre Sainte. Ce dernier fonda à la fin du XIe siècle, un prieuré clunisien en ce lieu pour abriter la précieuse relique (Beau 1991, p. 333). C’est Édouard Colbert de Villacerf (1628-1699) qui, en 1673, donna à cette localité le nom qu’elle porte encore de nos jours.

Villacerf, église Saint-Jean-Baptiste.

L’église paroissiale du village est construite sur un terrain en pente, ce qui explique la différence de niveau entre la nef, plus basse que le chœur, et le double transept saillant, solution architecturale répandue en Champagne méridionale. Les parties les plus anciennes de l’édifice (clocher-tour, abside en cul-de-four et mur nord de la nef) remontent au XIIe siècle. Le double transept et le mur sud de la nef ont été reconstruits au XVIe siècle, tandis que la nef a été remaniée au XVIIIe siècle. Une tour escalier, de plan et d’aspect similaire à ceux que l’on observe dans les édifices civils de la fin du XVe et du début du siècle suivant, occupe l’extrémité ouest du croisillon nord.

Villacerf, église Saint-Jean-Baptiste, tour d’escalier (détail de la partie supérieure avec ornementation sculptée).

Elle donne accès au clocher tour couronnant la structure. Le profil de la corniche sous toiture est orné de deux bustes émergeant de la pierre et d’un écu portant les armes de la famille de Haudouin, possessionnée à Aulnay et à Lhuître (armoirie 1). L’étoile rayonnante (ou comète) qui charge le chevron laisse croire que l’armoirie représentée constitue une brisure de l’armoirie familiale (celle-ci signalée dans Palasi 2008, t. 1, num. 1191), alors que la longue chevelure caractérisant les trois têtes d’homme n’est qu’un élément de style. Il est donc plausible qu’un membre d’une branche cadette de la famille soit intervenu dans les travaux d’aménagement, signalant par l’apposition de ses armes son rôle de commanditaire ou de financeurs du chantier.

D’autres armoiries sont présentes à l’intérieur l’église. Un écu bannière orne le socle d’une statue représentant sainte Barbe que l’on peut dater du deuxième quart du XVIe siècle (armoirie 2). Aucune trace ne reste des armories qui y étaient probablement peintes et qui appartenaient au commanditaire de la sculpture. Un dernier écu armorié, plus tardif (XVIIe siècle), se trouve enfin sur le coffre d’une chaire et représente les armoiries de la famille Cauchon dit Hesselin.

Auteur : Jean-Luc Liez

Pour citer cet article

Jean-Luc Liez, Villacerf, église Saint-Jean-Baptiste, https://armma.saprat.fr/monument/villacerf-eglise-saint-jean-baptiste/, consulté le 17/10/2021.

 

Bibliographie études

Beau, Marguerite, L’architecture religieuse de la Champagne méridionale et auboise hors Troyes, Troyes 1991.

Palasi, Philippe, Armorial historique et monumental de l’Aube, Troyes 2008.

Photographies du monument

Armoiries répertoriées dans ce monument

Villacerf, église Saint-Jean-Baptiste. Armoirie Haudouin (armoirie 1)

De (gueules) au chevron d'(or) chargé d’une étoile rayonnante (ou d’une comète ?) de … et accompagné de trois têtes humaines de (carnation), la première contournées, serrées d’un bandeau de (sable).

  • Attribution : Haudoin famille (branche cadette ?) ;
  • Position : Extérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Tourelle d'éscalier ; Transept (bras nord) ;
  • Support armorié : Corniche sous toit ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1476-1500 ;
  • Dans le monument : Villacerf, église Saint-Jean-Baptiste

Villacerf, église Saint-Jean-Baptiste. Armoirie bûchée (armoirie 2)

Armoirie bûchée, écu en bannière.

  • Attribution : Armoirie bûchée ; Armoirie illisible ;
  • Position : Intérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Nef ;
  • Emplacement précis : Côté nord ;
  • Support armorié : Statue ; Socle ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1526-1550 ;
  • Dans le monument : Villacerf, église Saint-Jean-Baptiste

Recherche

Menu principal

Haut de page