ArmmA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge
Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Morthemer (Valdivienne), pierre tombale

Ce tombeau en dos d’âne est conservé au fond de la nef de l’église Notre-Dame de Morthemer, aux pieds du plus célèbre gisant de Renée Sanglier († avant 1512), femme de Mathurin Taveau qui fut co-seigneur de Morthemer de la fin du XVe siècle jusqu’à 1512 environ (Durand 1979-1980, p. 373). Une épée et un écu armorié (armoirie 1) sont gravés sur un de ses deux versants. L’écu présentait un chef à trois fleurs de lis, dont seulement deux sont actuellement visibles, comme cela avait déjà été indiqué par Joseph Salvini  (Salvini 1966, p. 464).

Tombeau de chevalier, église Notre-Dame, Morthemer (Valdivienne), nef.

Tombeau de chevalier, église Notre-Dame, Morthemer (Valdivienne), nef.

Le bloc de pierre forme le couvercle d’un tombeau de chevalier, probablement destiné à être inséré dans le dallage du sol de l’église. Comme à l’habitude dans ce type de de monument, il était orné des insignes typiques de l’adoubement chevaleresque, gravées, toutes ou en partie, sur la surface: l’épée, l’écu, la lance, l’enseigne (ibid., p. 462). La forme de l’écu, triangulaire mais encore plutôt allongée, laisserait penser à une datation comprise entre la deuxième moitié du XIIIe siècle et le début (premier quart?) du XIVe, et peut être comparé avec les tombeaux retrouvés dans l’église de Saint-Pierre de La Trimouille et dans le cimetière de Voulon, datés de cette époque (Savini 1966, p. 465-466).

Tombeau de chevalier, église Notre-Dame, Morthemer (Valdivienne), détail de l'armoirie.

Tombeau de chevalier, église Notre-Dame, Morthemer (Valdivienne), détail de l’armoirie.

L’emplacement originaire de la dalle n’est pas connu, de même que son propriétaire. Nous pouvons cependant exclure son appartenance à un des membres des familles qui se succédèrent à la seigneurie de Morthemer (Morthemer, De la Vergne, Chenin, Sénéchal, Taveau), dont les armoiries diffèrent toutes de celle ici partiellement conservée (Eygun 1939, p. 135).

Auteur : Matteo Ferrari

Pour citer cet article

Matteo Ferrari, Morthemer (Valdivienne), pierre tombale, https://armma.saprat.fr/monument/sarcophage-morthemer-valdivienne/, consulté le 22/10/2021.

 

Bibliographie études

F. Eygun, Sigillographie du Poitou jusqu’en 1515, Poitiers 1939.

J. Salvini, « Iconographie des sépultures au Moyen Age dans le département de la Vienne », dans Bulletins de la Société des Antiquaires de l’Ouest, s. 4, t. 8, 1966, p. 461-481.

P. Durand, « Les campagnes de construction de l’église Notre-Dame de Morthemer », dans Bulletin de la Société des Antiquaires de l’Ouest, 4 s., 15, 1979-1980, p. 355-384.

 

Photographies du monument

Armoiries répertoriées dans ce monument

Pierre tombale, Morthemer (Valdivienne). Armoirie inconnue (armoirie 1)

De … au chef chargé de (trois) fleurs de lis de …

  • Attribution : Armoirie inconnue ;
  • Position : Inconnue ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Inconnue ;
  • Emplacement précis : Tombeau ;
  • Structure actuelle de conservation : Morthemer (Valdivienne) ;
  • Technique : Image gravée ;
  • Période : 1251-1275 ; 1276-1300 ; 1301-1325 ;
  • Dans le monument : Morthemer (Valdivienne), pierre tombale

Recherche

Menu principal

Haut de page