ArmmA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge
Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Ruca, chapelle Notre-Dame de Hirel

Située à l’entrée est du village de Ruca, cette chapelle fut édifiée dans la première moitié du XVIe siècle par la famille de Boisriou, seigneurs du Bois-Gerbault en Ruca, dont le manoir se trouve à un kilomètre à l’est et qui ont également leur chapelle dans l’église paroissiale de Ruca, à quelques centaines de mètres à l’ouest (Royer, Bigot 2000, p. 63). La légende locale rapporte que cet édifice fut élevé après la découverte par une jeune bergère, d’une statue de la Vierge dans un champ nommé le Hirel, lieu dans lequel la statue revint miraculeusement après que la jeune fille l’ait emportée chez elle et qui a donné son nom à la chapelle. La chapelle actuelle, inscrite aux Monuments historiques depuis 1953 (base Mérimée), est constituée d’un édifice rectangulaire inachevé daté d’avant 1548, date à laquelle Mathurin de la Fruglaye y fut inhumé, auquel a été ajouté un appendice qui abrite la porte principale surmontée d’un clocheton (Couffon 1974, repris par infobretagne.com). Aujourd’hui encore plusieurs éléments armoriés sont conservés qui se rattachent sans doute aux siècles précédents.

Ruca, chapelle Notre-Dame de Hirel, coté sud (Wikipedia).

Le premier est le décor de la porte sud – porte seigneuriale – située à l’extrême ouest du premier édifice (armoiries 1-2). Bien que l’ensemble de cette partie soit daté et paré d’ornements sculptés du XVIe siècle, le décor de cet élément semble plutôt appartenir à la fin du XIVe siècle ou au début du XVe siècle. Au-dessus d’une porte en anse de panier au linteau en arc de cercle, un gable ogival retombant en larmier sur colonnettes à chapiteaux et plinthes moulurées encadre un fronton sculpté d’un large écu penché timbré d’un heaume à vue, de profil, habillé d’un volet de toile s’achevant sur une houppe et cimé d’une tête de griffon dans un vol, issante d’un tortil. L’écu arasé ne porte plus trace d’armoiries mais la tradition (Subert 2012, p. 12), propose d’y voir les armes des fondateurs, les Boiriou : d’argent fretté d’azur (armoirie 1). Le style de cette porte a été comparé avec celui de

l’église Saint-Sauveur de Dinan due semble-t-il au même architecte (Le patrimoine 1998, t. 2, p. 684). Le style de la composition – l’écu penché glissé sous le heaume, le volet court, le dessin du griffon –, comparé avec les grands armoriaux peints des années 1380 (voir les armoriaux Gelre ou Bellenville), invitent à dater ce relief de la fin du XIVe siècle.

Ruca, chapelle Notre-Dame de Hirel, détail du tympan armorié de la porte laterale (Wikipedia).

Cette porte est surmontée d’une niche soulignée d’une arcade en accolade, encadrée dans une arcature flamboyante à colonnes prismatiques, gable droit à crochets sommé d’un chou, sans doute du début du XVIe siècle. La niche accueille un écu droit brochant sur une crosse développée vers la droite dont la volute s’enroule autour d’une croix (armoirie 2). Une console supportant une statue disparue surmonte la composition héraldique dans laquelle certains auteurs voient les armes du prieur de Jugon dont relevait cette chapelle (Subert 2012, p. 12). L’absence de toute trace de l’armoirie originelle (les deux reliefs sont respectivement décrits comme « fruste » et « sans armoiries lisibles » déjà par Guillotin de Corson 1892, p. 47).

Si tous les vitraux d’origine ont presque disparu, la chapelle abrite encore une belle statue de Vierge à l’Enfant, dans laquelle Jésus tient un livre ouvert et la Vierge une couronne de roses ou rosaire. Aux pieds de ce groupe se prosternent à genoux, les mains jointes, les donateurs, un homme et une femme vêtus dans le style des années 1380-1420. Cette statue, apparemment très restaurée dans certaines parties, a été repeinte à une date récente. A gauche, l’homme, en armure de plates, tête-nue, l’épée au côté, porte une cotte frettée en bas-relief (armoirie 3), à droite son épouse coiffée d’un voile, vêtue d’un manteau, porte une robe et un surcot à plastron. La robe est peinte (et non sculptée) en blanc et frettée d’or (armoirie 4).

Vierge à l’Enfant et donateurs. Ruca, chapelle Notre-Dame de Hirel (Wikipedia).

Se fondant prétendument sur les armoiries, les auteurs (poudouvre.over-blog.com ; christianlegac.over-blog.com) reconnaissent dans ce couple Bertrand du Boisriou et Jeanne de Montauban, mariés en 1460. Cette identification est toutefois en contradiction avec les couleurs apposées, puisque Montauban porte de gueules à neuf macles d’or au lambel d’argent brochant (ressemblant vaguement à la cotte d’armes frettée du donateur) et Boisriou le fretté d’azur déjà cité, les armes des époux seraient donc ici inversées. Il n’empêche que le fretté sculpté en bas-relief sur la cotte d’armes (armoirie 3) pourrait correspondre, s’il était dans les bons émaux, aux armes des Boisriou, comme l’indiquait déjà Frotier de la Messelière (1951, p. 14). La peinture restaurée de la robe de l’épouse ne nous apprend rien en revanche sur son identité. Plusieurs Boisriou du Bois-Gerbault sont cités dans les montres à Ruca au début du XVe siècle (infobretagne.com). Le style général de la statue, qui pourrait dater, comme nous venons de le voir, de la fin du XIVe siècle ou du début du XVe siècle (et non du XVIe siècle comme on l’affirme souvent) invite à proposer d’autres donateurs à l’instar de Jean du Boisriou mentionné dans une réformation à Ruca en 1428.

Auteur : Laurent Hablot

Pour citer cet article

Laurent Hablot, Ruca, chapelle Notre-Dame de Hirel, https://armma.saprat.fr/monument/ruca-chapelle-notre-dame-de-hirel/, consulté le 24/10/2021.

 

Bibliographie sources

Couffon René, « La chapelle de Notre-Dame de Hirel en Ruca et les seigneurs de Boisgerbault, ses fondateurs », Mémoires. Société d’émulation des Côtes-du-Nord, 102, 1974, p. 3-15.

Frotier de la Messelière Henri, Au chœur du Penthièvre. Lamballe, Jugon, Moncontour, Turnegoët, Saint-Brieuc 1951.

Guillotin de Corson Amédée, « L’abbé de Kergu, sa famille, sa fortune, ses œuvres », Revue de Bretagne, 1, 1892, p. 29-48.

Le patrimoine des communes des Côtes-d’Armor, Paris 1998.

Royer Eugène, Bigot Joël, Guide des chapelles de Bretagne, Quintin 2000.

Suber Anne, Patrimoine historique et architectural. Pays de Dinan, VII. Le gothique flamboyant et la deuxième Renaissance, Dinan 2012.

Photographies du monument

Armoiries répertoriées dans ce monument

Ruca, chapelle Notre-Dame de Hirel. Armoirie bûchée (armoirie 1)

Armoirie bûchée.

Cimier : une tête de griffon dans un vol.

Volet : de…

  • Attribution : Armoirie bûchée ;
  • Position : Extérieur ;
  • Emplacement précis : Mur gouttereau ; Côté sud ; Porte d'entrée ;
  • Support armorié : Tympan ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1376-1400 ; 1401-1425 ;
  • Dans le monument : Ruca, chapelle Notre-Dame de Hirel

Ruca, chapelle Notre-Dame de Hirel. Armoirie bûchée (armoirie 2)

Armoirie bûchée.

Timbre : une crosse (et une croix ?)

  • Attribution : Armoirie bûchée ;
  • Position : Extérieur ;
  • Emplacement précis : Mur gouttereau ; Côté sud ; Niche ;
  • Support armorié : Relief ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Dans le monument : Ruca, chapelle Notre-Dame de Hirel

Ruca, chapelle Notre-Dame de Hirel. Armoirie Boisriou (armoirie 3)

(D’argent fretté d’azur).

  • Attribution : Boisriou famille ; Armoirie restaurée ;
  • Position : Intérieur ;
  • Support armorié : Statue ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Sculpture en pierre polychrome ;
  • Période : 1401-1425 ;
  • Dans le monument : Ruca, chapelle Notre-Dame de Hirel

Ruca, chapelle Notre-Dame de Hirel. Armoirie ?-Boisriou (armoirie 4)

Parti: au premier, de … ; au deuxième d’argent fretté d'(azur).

  • Attribution : Boisriou famille ; Armoirie inconnue ; Armoirie restaurée ;
  • Position : Intérieur ;
  • Support armorié : Statue ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Sculpture en pierre polychrome ;
  • Période : 1401-1425 ;
  • Dans le monument : Ruca, chapelle Notre-Dame de Hirel

Recherche

Menu principal

Haut de page