ArmmA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge
Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Plounévez-Lochrist (Croas Kermorvan), croix de Kermorvan

Cette croix médiévale est implantée à l’extrême sud de la commune de Plounévez-Lochrist, sur la route départementale 88, à mi-distance entre les communes voisines de Lanhouarneau et Saint-Vougay, à l’embranchement menant aux lieux-dits Kermorvan et Kerizinen.

Plounévez-Lochrist, lieu-dit Croas Kermorvan, croix de Kermorvan.

Sur un soubassement à deux niveaux et un socle cubique surmontés d’un haut fût octogonal en granit, la croix de kersanton à section carrée comporte un crucifix sur la face principale, et une Vierge à l’Enfant au revers (Castel 1980, p. 276-277, num. 2291). Sous le Christ en croix, le nœud est sculpté d’un écu en bannière, armorié d’un mi-parti au premier quartier d’une croix engrêlée et au second d’hermines à une quintefeuille (armoirie 1).

Il a été proposé d’attribuer le premier quartier à la famille de Coatgoureden (ibid. ; base Gertrude), qui blasonnait de gueules à la croix endentée ou dentelée d’argent (Potier 2000, t. I, p. 266-267), sur la foi d’une inscription gravée dont les seuls caractères lisibles pourraient s’interpréter comme les premières lettres de la devise familiale : In cruce spes et munimen. Mais l’absence de lien entre ce puissant lignage trégorrois et Kerlouan, ainsi que l’état lacunaire de l’inscription, suffisent à écarter cette hypothèse.

Les armoiries sont formellement attribuables à Jehanne Le Veyer ou Le Vayer, dame de Trefalégan en Lanhouarneau, qui vécut dans le troisième quart du XVe siècle. À la mort de ses parents, le tout proche manoir de Kermorvan, possession familiale, avait été partagé à sa sœur Sébile, qui décéda sans hoir en 1464. Kermorvan revint alors à Jehanne, qui était veuve depuis 1461 de Jehan de La Feuillée ou La Feillée, et décéda le 22 avril 1482, d’après le minu fourni par son fils Sylvestre, seigneur de La Feuillée (Faujour 2016, p. 81).

Le croisement de ces données biographiques permet de dater la réalisation de la croix avec assez de précision, entre 1464 et 1482.

Auteur : Marc Faujour

Pour citer cet article

Marc Faujour, Plounévez-Lochrist (Croas Kermorvan), croix de Kermorvan, https://armma.saprat.fr/monument/plounevez-lochrist-lieu-dit-croas-kermorvan-croix-de-kermorvan/, consulté le 17/10/2021.

 

Bibliographie sources

Nantes, AD de Loire Atlantique, B 1711, Titres de Plounévez-Lochrist : Minu du 15 juillet 1464 par « Jehanne le Veyer dame de la Feuillée et de Treffhalegan » pour le rachat du manoir de Kermorvan, héritage de « Seubille le Veyer sa sœur germaine » ; minu du 15 mai 1482 par « Sevestre, Sr de la Feuillée » pour le rachat du manoir de Kermorvan, en héritage de « Jehanne Le Veyer dame de la Feuillée et de Treffhalegan » sa mère.

« Croix de chemin dite croix de Kerizinen, Kermorvan (Plounévez-Lochrist) », dans Gertrude, Inventaire, 1985.

Bibliographie études

Castel, Yves-Pascal, Atlas des croix et calvaires du Finistère, Quimper 1980.

Le Borgne, Guy, Armorial Breton, Rennes 1667.

D’Hozier, Charles, Armorial général de France. Bretagne. Édit de novembre 1696, éd. R. Chassin du Guerny, Rennes 1930 (rééd. 1977).

Potier de Courcy, Pol, Nobiliaire et armorial de Bretagne, Mayenne 2000 (8e éd.).

Du Refuge (marquis), Armorial & nobiliaire de l’Évêché de Saint-Pol-de-Léon en 1443, Paris 1863.

Faujour, Marc, L’héraldique des seigneurs de Kergournadec’h et des familles alliées dans le haut Léon, 1275-1721, Nantes 2016.

Photographies du monument

Armoiries répertoriées dans ce monument

Plounévez-Lochrist, croix de Kermorvan. Armoirie de Jehanne Le Veyer, épouse de Jehan de La Feuillée (armoirie 1)

Mi-parti, au 1 : d'(or) à la croix engrêlée d'(azur) (La Feuillée) ; au 2 : d’hermines à une quintefeuille de (gueules) (Le Veyer).

  • Attribution : Le Veyer Jehanne ;
  • Position : Extérieur ;
  • Emplacement précis : Crucifix ;
  • Support armorié : Croix ou calvaire ;
  • Structure actuelle de conservation : Plounévez-Lochrist, lieu-dit Croas Kermorvan ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1451-1475 ; 1476-1500 ;
  • Dans le monument : Plounévez-Lochrist (Croas Kermorvan), croix de Kermorvan

Recherche

Menu principal

Haut de page