ArmmA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge
Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

L’Isle-Jourdain (6 rue des fontenelles), pièce erratique

Encastrée dans un emplacement insolite sur le mur externe d’une maison bâtie, probablement au début du XIXe siècle. au long de la rue des fontenelles, cette pierre armoriée a fait clairement l’objet d’un remploi (armoirie 1). Datée de la fin du XVe siècle ou du début du XVIe siècle, comme le laisseraient croire la forme déjà arrondie de l’écu et la façon plus naturaliste de représenter les animaux (dans ce cas, il s’agirait de merlettes), elle provient de très probablement d’un des édifices du bourg détruits après la Révolution. Le nom de la rue qui se trouve juste à coté (rue de l’abbaye, jadis rue de la cure; cf. Poitiers, Archives départementales de la Vienne, cadastre napoléonien, 4P 4987/B) laisse penser à l’existence d’une structure religieuse disparue de laquelle notre armoirie pourrait provenir.

L'Isle-Jourdain, maison 6 rue des fontenelles, détail de l'armoirie des Lezay.

L’Isle-Jourdain, maison 6 rue des fontenelles, détail de l’armoirie des Lezay.

Repeinte d’une couleur sombre, peut-être à l’occasion de sa réutilisation, l’armoirie est d’une qualité plutôt médiocre : les merlettes sont disposées de manière irrégulière et diffèrent entre elles par aspect et dimensions et le franc canton est disproportionné par rapport à l’ensemble de l’armoirie. Dans sa forme originelle, elle devait se caractériser par un franc canton chargé d’une fleur de lys et d’une série de merlettes rangées en fasces. Des fasces peintes complétaient très probablement l’armoirie.

Il s’agissait d0nc des armes des Lezay, comme l’affirme Michel Laverret  (Laverret 2007, p. 69), une famille descendante d’une branche des Lusignan qui eut la seigneurie de l’Isle-Jourdain. Leurs armes, dans la forme de base, se présentaient comme un burelé d’argent et d’azur à 6-9 merlettes de gueules brochantes en orle, au franc canton de gueules. Dans les documents héraldiques conservés, ce dernier était très souvent chargé d’un meuble qui variait d’un membre de la famille à l’autre, comme le nombre des merlettes, dans le but de distinguer l’individu au sein du clan familial (Eygun 1939, p. 215, num. 394-404 e p. 292, num. 859). Notamment, on conserve un sceau à contrat qui présente un écu parti au premier burelé chargé de cinq merlettes au franc-canton chargé d’une fleur de lys (qui correspond donc au Lezay de l’Isle-Jourdain) et au second à trois aiglettes (dans lequel on identifie les armes des Faugères) (Eygun 1939, p. 292, num. 857). De même, l’Armorial Urfé, rédigé vers 1380 mais connu seulement par le biais de copies, assigne à Simon VI de Lezay († 1384 ; cf. Beauchet-Filleau 1972, t. VI, p. 106) un burelé d’argent et d’azur, à six merlettes brochantes en orle, au franc canton de gueules chargé d’une fleur de lys d’or (Paris, BnF, ms. fr. 32753). Par sa forme, cet écusson semblerait toutefois dater d’une époque plus récente et appartenir, par conséquent, à un descendant de la famille.

Auteur : Matteo Ferrari

Pour citer cet article

Matteo Ferrari, L’Isle-Jourdain (6 rue des fontenelles), pièce erratique, https://armma.saprat.fr/monument/piece-erratique-lisle-jourdain-6-rue-des-fontenelles/, consulté le 28/10/2021.

 

Bibliographie sources

Poitiers, Archives départementales de la Vienne, cadastre napoléonien, 4P 4987/B.

Bibliographie études

F. Eygun, Sigillographie du Poitou jusqu’en 1515, Poitiers 1939.

J. Beauchet-Filleau, Dictionnaire historique et généalogique des familles du Poitou, t. V, Fontenay-le-Comte 1972.

M. Laverret, « Les armoiries des seigneurs de l’Isle-Joudain et des familles alliées. Proposition pour un blason aux armes de l’Isle-Jourdain », dans Bulletin du GRHAIJ, 17, 2007, p. 23-71.

Photographies du monument

Armoiries répertoriées dans ce monument

Pièce erratique (L’Isle-Jourdain, 6 rue des fontenelles). Armoirie Lezay (armoirie 1)

(Burelée de argent et de azur) à 8 merlettes de (gueules brochantes en orle), au franc canton de (gueules) au lis de (argent ou or).

  • Attribution : Lezay (de l'Isle-Jourdain), famille ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Inconnue ;
  • Emplacement précis : Inconnu ;
  • Support armorié : Inconnu ;
  • Structure actuelle de conservation : L'Isle-Jourdain, 6 rue des fontenelles ;
  • Technique : Relief en pierre peint ;
  • Période : 1476-1500 ; 1501-1525 ;
  • Dans le monument : L'Isle-Jourdain (6 rue des fontenelles), pièce erratique

Recherche

Menu principal

Haut de page