ArmmA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge
Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Poitiers, Palais épiscopal

Évêque de Poitiers de 1441 à 1449, Guillaume Gauge de Charpaignes s’investit beaucoup dans l’entretien des biens de l’évêché, dans le diocèse comme dans la ville de Potiers. Grand bâtisseur (voir sa présence dans le « chantier » de la forteresse d’Angle-sur-l’Anglin, commencé par Hugues de Combarel son prédécesseur), à Poitiers il porta son attention sur la cathédrale, pour laquelle il fit fondre deux cloches, et sur le palais épiscopal (Favreau 1965, p. 99). Ce dernier, d’origine ancienne, jouxtait la cathédrale à nord-ouest, sa porte principale ouvrant directement sur la place de l’église métropolitaine (ibid., p. 99, note 50). Notamment, il fit paver intégralement l’édifice et en 1444 passa un marché avec le verrier Denis Lasne de Bourges pour qu’il installe des vitres blanches dans la grande salle (Fillon 1864, p. 203 ; Favreau , p. 99). L’armoirie de l’évêque apparaissait sur un de ces vitraux comme un dessin de Roger de Gaignières l’atteste (BnF, ms. lat. 17042, p. 377, cité par Vallière 2008, p. 161) (armoirie 1).

Auteur : Matteo Ferrari

Pour citer cet article

Matteo Ferrari, Poitiers, Palais épiscopal, https://armma.saprat.fr/monument/palais-episcopal-poitiers/, consulté le 28/10/2021.

 

Bibliographie sources

Paris, BnF, ms. lat. 17042, R. de Gaignières, Recueil de pièces, la plupart en copie ou en extrait … pour servir à l’histoire des archevêques et des évêques de France.

Bibliographie études

B. Fillon, L’art de terre chez les poitevins, suivi d’une étude sur l’ancienneté de la fabrication du verre en Poitou, Niort 1864.
R. Favreau, « Guillaume Gouge de Charpaignes », dans Bulletin des Antiquaires de l’Ouest, s. 4ème, 8, 1965,p. 89-100.
L. Vallière, Diocèse de Poitiers (Fasti ecclesiae gallicanae, t. 10), Turnhout 2008.

Armoiries répertoriées dans ce monument

Palais épiscopal, Poitiers. Armoirie Guillaume Gauge de Charpaignes (armoirie 1)

(D’azur à une fasce d’or, accompagnée de trois croissants d’argent, deux en chef et un en pointe).

  • Attribution : Gouge de Charpaignes, famille ;
  • Position : Intérieur ;
  • Étage : 1er étage ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Grande salle ;
  • Emplacement précis : Fenêtre ;
  • Support armorié : Verrière ;
  • Structure actuelle de conservation : Pièce disparue ;
  • Technique : Vitrail ;
  • Période : 1426-1450 ;
  • Dans le monument : Poitiers, Palais épiscopal

Recherche

Menu principal

Haut de page