ArmmA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge
Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Mériel, abbaye Notre-Dame du Val (moulin de Stors)

Des trois moulins érigés sur le site de l’abbaye Notre-Dame du Val, celui de Stors – appelé aussi d’En-Haut – est le seul encore conservé, bien qu’il ait été radicalement transformé au XIXe siècle. Construit probablement au XVe siècle sur le cours du Vieux-Moutier, le ruisseau qui traverse le domaine de l’abbaye, l’édifice avait été cédé par la suite à des particuliers et fut récupéré par l’abbaye seulement en 1525, par l’intervention de l’abbé Charles de Villiers. Vendu en 1791 comme bien national avec tous les bâtiments de l’abbaye, il fut finalement transformé en manoir par l’architecte L.C. Boileau sous commande du propriétaire, Pierre Casimir Cheuvreux, en 1867 (Boileau 1906, p. 464 ; Foucher 1998, p. 67-68, 73).

Malgré les travaux réalisés dans la seconde moitié du XIXe siècle, qui ont porté par exemple à la création ex novo d’une partie des fenêtres à meneaux et des lucarnes, l’édifice garde encore des éléments architecturaux d’origine. C’est par exemple le cas d’une baie, couronnée par une sorte d’accolade trilobée, ouverte dans la façade principale de l’édifice, au premier étage. En effet elle est déjà visible dans le relevé publié par Pierre-Louis Hérard en 1853, donc bien avant le début des travaux d’aménagement du moulin (Hérard 19012, pl. 5). Il pourrait s’agir de la porte d’accès au premier étage du moulin, que nous devons donc imaginer associée à un escalier extérieur dont nous ne conservons toutefois pas de trace.

Abbaye Notre-Dame du Val, Moulin de Stors, détail de la porte armoriée (Hérard 1901, pl. 5 – Gallica).

Le relevé publié par Hérard n’est malheureusement pas assez détaillé pour identifier avec précision les éléments formant l’ornementation da la porte. Un écu en forme de chanfrein – typique de la Renaissance – semble sculpté au milieu (armoirie 1), accompagné d’un côté et d’autre par deux écussons très allongés terminant avec une pointe (armoiries 2, 3). Dans le relevé, les trois écus ne portent aucune trace d’armoiries, à l’origine probablement peintes (ils pourraient avoir été bûchés ou avoir tout simplement délavés par les agents atmosphériques). Ils étaient vraisemblablement chargés des armes de l’abbé qui avait commandité les travaux, peut-être représentées au milieu, et/ou de l’abbaye du Val qui en avait la propriété.

L’apparat héraldique déployé sur la porte peut dater, par la forme des écus, de la première moitié du XVIe siècle et avoir donc été réalisé après 1525, sous l’abbatiat de Charles de Villiers. Le décor de la porte visait à donner un caractère monumental à l’accès au bâtiment qui, probablement, ne devait donc pas avoir qu’une fonction productive.

Auteur : Matteo Ferrari

Pour citer cet article

Matteo Ferrari, Mériel, abbaye Notre-Dame du Val (moulin de Stors), https://armma.saprat.fr/monument/meriel-abbaye-notre-dame-du-val-moulin-de-stors/, consulté le 24/10/2021.

 

Bibliographie études

Boileau, Louis-Charles, « Stors, château et parc … », L’Architecture, 19, 52, 1906, p. 463-468.

Foucher, Serge, Notre-Dame du Val : abbaye cistercienne en Val-d’Oise, Cergy-Pontoise 1996.

Hérard, Pierre-Louis, Recherches archéologiques sur les abbayes de l’ancien diocèse de Paris, III. Notre-Dame-du-Val, Paris, V. Didron, 1853 (nouvelle éd. Id., Recherches archéologiques sur les abbayes de l’ancien diocèse de Paris, Paris, E. Hellé, 1901, p. 75-122).

Photographies du monument

Armoiries répertoriées dans ce monument

Abbaye Notre-Dame du Val (moulin de Stors), Mériel. Armoirie vierge (armoirie 1)

Armoirie vierge (écu en forme de chanfrein).

  • Attribution : Armoirie bûchée ; Armoirie vierge ;
  • Position : Extérieur ;
  • Étage : 1er étage ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Façade ;
  • Emplacement précis : Porte ;
  • Support armorié : Accolade ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1501-1525 ; 1526-1550 ;
  • Dans le monument : Mériel, abbaye Notre-Dame du Val (moulin de Stors)

Abbaye Notre-Dame du Val (moulin de Stors), Mériel. Armoirie vierge (armoirie 2)

Armoirie vierge.

  • Attribution : Armoirie bûchée ; Armoirie vierge ;
  • Position : Extérieur ;
  • Étage : 1er étage ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Façade ;
  • Emplacement précis : Porte ;
  • Support armorié : Cadre ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1501-1525 ; 1526-1550 ;
  • Dans le monument : Mériel, abbaye Notre-Dame du Val (moulin de Stors)

Abbaye Notre-Dame du Val (moulin de Stors), Mériel. Armoirie vierge (armoirie 3)

Armoirie vierge.

  • Attribution : Armoirie bûchée ; Armoirie vierge ;
  • Position : Extérieur ;
  • Étage : 1er étage ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Façade ;
  • Emplacement précis : Porte ;
  • Support armorié : Cadre ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1501-1525 ; 1526-1550 ;
  • Dans le monument : Mériel, abbaye Notre-Dame du Val (moulin de Stors)

Recherche

Menu principal

Haut de page