ArmmA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge
Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Celle-Lévescault (8, rue Renaudette), maison canoniale

Probablement bâtie à proximité de l’ancien prieuré Saint-Etienne, aujourd’hui disparu, cette maison du XVe siècle a connu une histoire patrimoniale controversée. En 1904, face à la menace de démolition de l’édifice, les éléments architecturaux les plus significatifs (notamment la porte en accolade et les fenêtres) ont été démontés et remontés du coté du jardin. En 2002 seulement, ils ont été replacés sur la façade de l’édifice (Alonso-Motillon, Corunau-Aguille 2002, p. 28), peut-être dans leur emplacement d’origine. L’édifice était une des cinq maisons canoniales bâties au XVe siècle dans le bourg (Le patrimoine des Communes, t. 1, p. 459).

Celle-l'Evescault, maison canoniale, détail de la porte d'entrée avec accolade armoriée.

Celle-Lévescault, maison canoniale, détail de la porte d’entrée avec accolade armoriée.

Des éléments héraldiques ornaient les accolades de la porte principale de l’édifice (armoirie 1), caractérisée par de belles moulurations prismatiques, et deux fenêtres des étages supérieurs (armoirie 2). Si celle qui apparaît sur la petite fenêtre du mezzanine semblerait dater du XVIIe siècle (à cause de la forme de l’écu), les deux autres boucliers sculptés pourraient bien appartenir à l’édifice originaire. Même si l’on ne peut établir avec certitude que l’emplacement actuel de la porte corresponde à celui d’origine, la présence de l’écu en relief et la meilleure qualité des éléments sculptés laisseraient penser que cette porte marquait l’accès principal à l’édifice, tandis que celle à coté pouvait donner sur une pièce secondaire ou une annexe. Les conditions de conservation des deux reliefs empêchent aujourd’hui d’avoir une idée de l’armoirie qui y était représentée.  Nous pouvons toutefois supposer que les deux écus portaient les armes du chapitre des chanoines de Celle-Lévescault.

Auteur :

Pour citer cet article

, Celle-Lévescault (8, rue Renaudette), maison canoniale, https://armma.saprat.fr/monument/maison-canoniale-celle-levescault/, consulté le 24/10/2021.

 

Bibliographie études

C. Alonso-Motillon, A. Cornuau-Aguile, Le patrimoine rural à Celle-l’Évescault (Vienne), Lusignan 2002.

Le patrimoine des communes de la Vienne, sous la dir. de A. Guihéneuc, R. Toulouse, Paris 2002.

Photographies du monument

Armoiries répertoriées dans ce monument

Maison canoniale, Celle l’Evescault. Armoirie vierge (armoirie 1)

Armoirie vierge.

  • Attribution : Armoirie vierge ;
  • Position : Extérieur ;
  • Étage : Rez-de-chaussée ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Façade ;
  • Emplacement précis : Porte d'entrée ;
  • Support armorié : Accolade ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1401-1425 ; 1426-1450 ; 1451-1475 ; 1476-1500 ;
  • Dans le monument : Celle-Lévescault (8, rue Renaudette), maison canoniale

Maison canoniale, Celle l’Evescault. Armoirie vierge (armoirie 2)

Armoirie vierge.

  • Attribution : Armoirie vierge ;
  • Position : Extérieur ;
  • Étage : 1er étage ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Façade ;
  • Emplacement précis : Fenêtre ;
  • Support armorié : Tympan ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1401-1425 ; 1426-1450 ; 1451-1475 ; 1476-1500 ;
  • Dans le monument : Celle-Lévescault (8, rue Renaudette), maison canoniale

Recherche

Menu principal

Haut de page