ArmmA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge
Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

La Roche-Posay, pièce erratique

Remployée dans un édifice résidentiel plus tardif, cette pierre armoriée pourrait avoir appartenu à l’ornementation d’un édifice monumental de la ville (armoirie 1). Elle pourrait notamment avoir appartenu à l’église Notre-Dame, qui s’élève seulement à quelques dizaines de mètres. L’écu, à terminaison triangulaire, est plutôt développé dans le sens de la longueur, comme on le trouve souvent dans la région à partir du dernier quart du XVe siècle.

Détail d’une maison englobant des remplois médiévaux. La Roche-Posay.

Il est inscrit dans un encadrement flamboyant polylobé, dont les terminaisons sont ornées de feuilles charnues. Aucune trace d’armoirie n’est plus visible sur la surface de l’écu, abîmé par les agents atmosphériques. L’absence de toute trace de relief dans la partie supérieure du bouclier, la mieux conservée, laisse de toute façon croire qu’une armoirie éventuelle y avait été peinte et non sculptée.

Puisqu’il faudra exclure l’appartenance de la pièce à une voûte, en considération de sa forme qui la rendait inadaptée à servir de clef, nous pouvons imaginer qu’elle ornait la paroi latérale d’une chapelle ou, plus probablement, un autel ou un enfeu (comme c’était probablement le cas, d’ailleurs, d’une autre pierre armoriée actuellement encastrée dans le mur gouttereau d’une des chapelles de l’église Notre-Dame). Il nous semble mois plausible qu’elle avait été utilisée comme ornement d’une hotte de cheminée.

Auteur : Matteo Ferrari

Pour citer cet article

Matteo Ferrari, La Roche-Posay, pièce erratique, https://armma.saprat.fr/monument/la-roche-posay-piece-erratique/, consulté le 24/10/2021.

 

Photographies du monument

Armoiries répertoriées dans ce monument

Pièce erratique, La Roche-Posay. Armoirie vierge (armoirie 1)

Armoirie vierge.

  • Attribution : Armoirie vierge ;
  • Position : Inconnue ;
  • Support armorié : Pierre sculptée ;
  • Structure actuelle de conservation : La Roche-Posay, 17 rue Burbon ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1476-1500 ; 1501-1525 ;
  • Dans le monument : La Roche-Posay, pièce erratique

Recherche

Menu principal

Haut de page