ArmmA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge
Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Poitiers, Musée Sainte-Croix, pièce erratique (Claude de France)

Le fragment sculpté, dont on remarquera la finesse et la précision du travail, constituait la moitié droite de la pointe d’un écusson armorié, encadré par des rameaux tressés (armoirie 1). Actuellement conservé dans les réserves du Musée Sainte-Croix de Poitiers, il correspond au troisième et quatrième quartier d’une armoirie écartelée aux armes de France et de Bretagne.

Ecusson aux armes de Claude de France, 1515-1524. Poitiers, Musée Sainte-Croix.

Ecusson aux armes de Claude de France, 1515-1524. Poitiers, Musée Sainte-Croix.

En effet, on reconnaît encore une portion de la partition supérieure de l’armorie, ainsi que la pointe inférieure de la fleur de lys de France dans le premier quartier. Dans la composition d’origine, cet écartelé était toutefois parti à une autre armoirie, occupant la première moitié (dextre) de l’écu. La ligne marquant la partition de l’écu est encore visible sur l’extrémité gauche du semis d’hermines.

Ces éléments nous induisent à croire qu’il s’agissait de l’armoirie de Claude de France (1499-1524). Fille de Louis XII et d’Anne de Bretagne, elle adopta d’abord un écartelé aux armes de ses parents. Après son mariage, en 1514, avec François d’Angoulême, futur François Ier, elle changea ses armes en le partant à celles de son époux : d’abord sous la forme de Valois-Angoulême, puis sous celle des armes pleines de France, après son couronnement du 11 octobre 1515.

Sceau de la reine Claude de France (1515-1524).

Sceau de la reine Claude de France (1515-1524).

Même si on ne conserve aucune trace de la première moitié de l’écu, il est plausible que l’armoirie originaire était un parti France/écartelé France-Bretagne, comme on peut également le voir sur le sceau de la reine Claude (1515-1524).

On ignore la provenance de cette pièce, qui appartenait peut-être au décor d’une cheminée, ainsi que sa date d’entrée dans les collections du Musée Sainte-Croix.

 

Auteur : Matteo Ferrari

Pour citer cet article

Matteo Ferrari, Poitiers, Musée Sainte-Croix, pièce erratique (Claude de France), https://armma.saprat.fr/monument/fragment-erratique-armoirie-claude-de-france/, consulté le 27/09/2021.

 

Armoiries répertoriées dans ce monument

Fragment erratique (Poitiers, Musée Sainte-Croix). Armoirie Claude de France (armoirie 1)

Parti : (au premier, d’azur à trois fleurs de lys d’or) (France), au deuxième, écartelé : aux 1 et 4 d'(azur) à trois fleurs de lys d'(or) (France), aux 2 et 3 d’hermine plain (Bretagne).

  • Attribution : France, Claude de ; Reine de France ;
  • Position : Inconnue ;
  • Étage : Inconnu ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Inconnue ;
  • Emplacement précis : Inconnu ;
  • Support armorié : Inconnu ;
  • Structure actuelle de conservation : Poitiers, Musée Sainte-Croix, réserves ;
  • Technique : Sculpture en pierre ;
  • Période : 1501-1525 ;
  • Dans le monument : Poitiers, Musée Sainte-Croix, pièce erratique (Claude de France)

Recherche

Menu principal

Haut de page