ArmmA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge
Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Chevilly-Laure, ferme (rue Jaume)

Une vieille ferme présentant une baie caractérisée par un encadrement orné par des angelots portant des écussons est signalée à Chevilly-Larue par Louis Bonnier encore en 1932 (Séance du samedi 27 février 1932, p. 32) (armoirie 1). S’agissant de la maison jadis occupée par l’artiste Rosa Bonheur († 1899), elle était vraisemblablement située derrière l’église Sainte-Colombe, en rue Jaume (Borin 2011). Même si L. Bonnier ne donne pas une description plus détaillée de ces sculptures et des traces éventuelles d’armoiries encore visibles à son époque, il date quand même cet élément du XVe siècle. Par delà l’identification de l’armoirie qui pouvait être représentée sur ces écussons, ce décor, perdu depuis, confirme de la diffusion de l’héraldique même dans un habitat rural et, à priori, non aristocratique.

Auteur : Matteo Ferrari

Pour citer cet article

Matteo Ferrari, Chevilly-Laure, ferme (rue Jaume), https://armma.saprat.fr/monument/chevilly-laure-ferme-rue-jaume/, consulté le 24/10/2021.

 

Bibliographie études

Borin, Marie, Rosa Bonheur. Une artiste à l’aube du féminisme, Paris 2011.

« Séance du samedi 27 février 1932. Procès verbal », Procès-verbaux de la Commission municipale du Vieux Paris, 2, 1932.

Armoiries répertoriées dans ce monument

Chevilly-Laure, ferme (rue Jaume). Armoirie inconnue (armoirie 1)

Armoirie inconnue.

Tenants : des anges.

  • Attribution : Armoirie inconnue ;
  • Position : Extérieur ;
  • Étage : Inconnu ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Inconnue ;
  • Emplacement précis : Baie ;
  • Support armorié : Cadre ;
  • Structure actuelle de conservation : Pièce disparue ;
  • Technique : Sculpture en pierre ;
  • Période : 1401-1425 ; 1426-1450 ; 1451-1475 ; 1476-1500 ;
  • Dans le monument : Chevilly-Laure, ferme (rue Jaume)

Recherche

Menu principal

Haut de page