ArmmA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge
Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Chiré-en-Montreuil, château

Placé sur un éperon rocheux surplombant le village, à la confluence de l’Auxances avec le Vendelogne, le château de Chiré-en-Montreuil n’apparaît dans la documentation qu’à partir de 1351, même si le site pourrait avoir été fortifié dès le XIIème siècle (Evrard 1995). Formé par plusieurs corps de bâtiment disposés autour d’une cour centrale, le château était autrefois complété par une enceinte fortifiée. Cinq tours en assuraient la protection, dont deux encadrant le châtelet d’entrée, jadis équipé d’un pont levis à flèches desservant un pont dormant (ibid.).

Chiré-en-Montreuil, château, bretèche du châtelet d'entrée.

Chiré-en-Montreuil, château, bretèche du châtelet d’entrée.

Une bretèche sur mâchicoulis protégeait l’entrée principale. Elle fut probablement reconstruite pendant les guerres de Religion, quand les seigneurs du lieu, catholiques, eurent l’exigence de se munir contre la population du bourg, passée à la fois protestante. La date 1583 gravée dans la partie inférieure de la bretèche documente cette intervention, aussi que l’écu armorié qui la surmonte (armoirie 1). Abimé par les agents atmosphériques, il porte les armes des Péréfixe, ayant Marc de Péréfixe acquis la seigneurie de Chiré par son mariage avec Judith de Vandel en 1576 (Vigouroux, Gaudichon 1979). La structure réutilise pourtant une autre pierre sculptée aux armes des Vigeron (armoirie 2, 3), seigneurs du lieu du début du XVème siècle au milieu du XVIème (ibid.). La forme des deux écus – qui ne sont pas en axe ni avec le portail, ni avec l’armoirie au-dessous – paraît en effet compatible avec une datation au XVème siècle : des travaux de réaménagement de la forteresse auraient pu s’imposer à la fin de la guerre de Cent Ans.

La mise en signe de la bretèche, véritable lieu de présentation du propriétaire du lieu (voir, par exemple, le logis de l’abbaye de Fontaine-le-Comte), aurait donc visé à tracer une sorte de généalogie de la seigneurie de Chitré, présentant les Péréfixe comme les héritiers des Vigeron. Dans ce choix, Marc de Péréfixe était légitimé par la parenté directe de sa femme, Judith, fille d’Adrien de Vandel et de Renée Vigeron (Vigouroux, Gaudichon 1979).

Écus aux armes des Vigeron. Chiré-en-Montreuil, château, bretèche du châtelet d'entrée.

Écus aux armes des Vigeron. Chiré-en-Montreuil, château, bretèche du châtelet d’entrée.

Enfin, à l’intérieur de l’enceinte, juste derrière le portail d’entrée, les armes de Jean Jacques (d’azur à trois coquilles d’or), encadrées par le collier d’un ordre de chevalerie (de Saint-Michel ?), surmontent la porte d’entrée au bâtiment résidentiel principal de la forteresse. La plaque armoriée porte la date 1644, année dans laquelle Jean partagea avec son frère les successions de leurs parents et de leurs tantes, Abignée de Vandel et Louise de Péréfixe, rentrant ainsi en possession de Chiré (Beauchet-Filleau 1966, p. 177).

Auteur : Matteo Ferrari

Pour citer cet article

Matteo Ferrari, Chiré-en-Montreuil, château, https://armma.saprat.fr/monument/chateau-de-chire-en-montreuil/, consulté le 22/10/2021.

 

Photographies du monument

Armoiries répertoriées dans ce monument

Château de Chiré-en-Montreuil. Armoirie Marc de Péréfixe (armoirie 1)

D'(azur) au chevron d'(or), accompagné de deux étoiles d'(or) de cinq rais en chef et d’une rose de (même) en pointe.

  • Attribution : Péréfixe, Marc de ;
  • Position : Extérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Châtelet d'entrée ;
  • Emplacement précis : Bretèche ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1551-1600 ;
  • Dans le monument : Chiré-en-Montreuil, château

Château de Chiré-en-Montreuil. Armoirie Vigeron (armoirie 2)

De (gueules) à deux fasces vivrées d'(or).

  • Attribution : Vigeron, famille ;
  • Position : Extérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Châtelet d'entrée ;
  • Emplacement précis : Bretèche ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1426-1450 ; 1451-1475 ; 1476-1500 ;
  • Dans le monument : Chiré-en-Montreuil, château

Château de Chiré-en-Montreuil. Armoirie Vigeron (armoirie 3)

De (gueules) à deux fasces vivrées d'(or).

  • Attribution : Vigeron, famille ;
  • Position : Extérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Châtelet d'entrée ;
  • Emplacement précis : Bretèche ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1426-1450 ; 1451-1475 ; 1476-1500 ;
  • Dans le monument : Chiré-en-Montreuil, château

Recherche

Menu principal

Haut de page