ArmmA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge
Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Angles-sur-l’Anglin, chapelle Saint-Pierre

Consacrée au saint titulaire de la cathédrale de Poitiers, la chapelle castrale de Saint-Pierre a été construite au XIe siècle (Durand 1988, p. 205) ou, plus probablement, dans la seconde moitié du XIIe siècle (Lorenz 1965, p. 304 ; Michaud 1994. p. 132), en bordure de falaise, en face de la future entrée principale du château des évêques. Mentionnée dans les documents dès 1211, elle a été restaurée vers 1330. À cette époque, en raison de sa vétusté (« propter ipsius vetustatem ») la chapelle aurait dû être reconstruite « subtilis ingenii studioso opere et venusto » (Guérin 1881, doc. CLX, p. 370).

Les travaux avaient été lancés dans le but de fournir à la population qui habitait tout autour du château une église plus proche que la paroissiale et suffisamment vaste pour contenir le nombre des fidèles (ibid.). En réalité, les œuvres réalisées furent plus modestes de ce que l’on avait initialement prévu et l’édifice ne changea que partiellement son aspect (Bourgeois 2005, p. 20). De même, la chapelle resta au service de la familia du château (contrairement à ce que pensait D’Arboval 1914, p. 37) et n’eut jamais durablement le rôle de paroissiale (Bourgeois 2005, p. 20). En effet, elle dépendait de la voisine abbaye Sainte-Croix, dont l’abbé on avait le patronage (Beauchet-Filleau 1868, p. 193). D’autres travaux ont été réalisés successivement. Sur le coté gauche de l’église, un logis pour les prêtres desservant l’église a probablement été construit (Gillard 1926, p. 12). L’ensemble était protégé par les vestiges de fortification d’époque romane visibles sur le coté est de la motte (Lorenz 1965, p. 307-308).

Angles-sur-l'Anglin, chapelle Saint-Pierre, détail de la porte latérale.

Angles-sur-l’Anglin, chapelle Saint-Pierre, détail de la porte latérale.

À la même époque du chantier du château, l’église a fait l’objet d’autres aménagements, comme le démontrerait l’écu armorié sculpté en relief dans une pierre placée au-dessus d’une porte latérale de l’édifice (Lorenz 1965, p. 304 ; Michaud 1994, p. 88, 107) (armoirie 1), condamnée par la suite. L’armoirie et, par conséquent, les travaux éventuellement réalisés lors de sa mise en œuvre dateraient de la seconde moitiés du XVe siècle. Elle pourrait appartenir à l’abbé qui avait commandité les dernières œuvres d’aménagement, mais il n’a pas été possible d’en établir l’identité sur la base des sources actuellement disponibles. Il pourrait s’agir de l’enseigne de l’abbaye qui détenait la juridiction sur la chapelle.

Auteur : Matteo Ferrari

Pour citer cet article

Matteo Ferrari, Angles-sur-l’Anglin, chapelle Saint-Pierre, https://armma.saprat.fr/monument/chapelle-saint-pierre-anges-sur-langlin/, consulté le 28/10/2021.

 

Bibliographie études

H. Beauchet-Filleau, Pouillé du diocèse de Poitiers, Niort-Poitiers 1868.

P. Guérin (éd.), Recueil des documents concernant le Poitou, t. 1. 1302-1333, Poitiers 1881 (« Archives historiques du Poitou », 11).

H. d’Arboval, Angles-sur-Anglin et Chauvigny-sur-Vienne, I. Angles-sur-l’Anglin, Tours 1914.

C. Lorenz, « Le site fortifié de la chapelle Saint-Pierre d’Angles-sur-l’Anglin », dans Bulletin de la Société des Antiquaires de l’Ouest, s. 4ème, t. 8, 1965, p. 301-309.

P. Durand, « La protection religieuse de l’entrée du château à l’époque romane en Haut-Poitou », dans Cahiers de civilisation médiévale, t. 31, 123, 1988, p. 202-212.

F. Michaud, La forteresse épiscopale d’Angles-sur-l’Anglin, mémoire de maitrise, Université de Poitiers 1994, dir. M.-Th. Camus.

L. Bourgeois, « Angles-sur-l’Anglin (Vienne) », dans Les petites villes du Haut-Poitou de l’Antiquité au Moyen-Âge. Formes et monuments, t. 2. Angles-sul-l’Anglin, Argenton-Château, Charroux, Melle, Parthenay, Rom, sous la dir. de Id., Chauvigny 2005, p. 7-27.

Photographies du monument

Armoiries répertoriées dans ce monument

Chapelle Saint-Pierre, Angles-sur-l’Anglin. Armoirie inconnue (armoirie 1)

De … à la fleur de lys de … accompagnée par deux étoiles de … en chef.

  • Attribution : Armoirie inconnue ;
  • Position : Extérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Mur exterieur ;
  • Emplacement précis : Mur nord ;
  • Support armorié : Pierre sculptée ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1451-1475 ; 1476-1500 ;
  • Dans le monument : Angles-sur-l'Anglin, chapelle Saint-Pierre

Recherche

Menu principal

Haut de page