ArmmA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge
Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Brec’h, chapelle Saint-Jacques

Implantée en sortie du Bourg de Brec’h vers l’est, la chapelle Saint-Jacques, quasi-menacée de ruine il y a quelques années, vient de retrouver son état d’origine à l’issue d’une restauration achevée en 2019. C’est un petit édifice rectangulaire à nef unique terminé par un chevet plat, mesurant dix-sept mètres de long sur cinq de large. D’une facture sobre, construite en simples moëllons, elle est éclairée, outre par la baie d’axe qui vient d’être débouchée, par trois fenêtres, une au nord sous lucarne et deux au sud, manifestement aménagées après coup en plusieurs campagnes. La façade occidentale est l’espace traité avec le plus de soin, mais en moëllons et pierre de tailles, elle résulte d’un remontage ou d’un changement de parti. Percée d’une porte à colonnettes, voussures, pinacles et haut fleuron, elle est à simple pignon triangulaire terminé par un clocheton (Duhem 1932, p. 17 ; Danigo 1983, p. 136). La porte est surmontée par deux écussons sculptés (armoiries 1, 2), mêlés à plusieurs inscriptions en lettres gothiques. La plus longue, déployée sur un listel tenu par un ange, date la construction de 1464, un millésime confirmé par la dendrochronologie des fermes de la charpente, dont l’abattage est datable dans l’intervalle 1453-1463 (base Dendrabase TM).

Brec’h, chapelle Saint-Jacques, façade.

Le premier écusson est sculpté sur une plaque carrée en granit scellée au centre de la façade, à l’aplomb du fleuron du portail. Protégés par un larmier, deux anges à chevelure bouclée portent un écu brochant sur une crosse et surmonté d’une mitre. Les armoiries, un peu érodées mais lisibles, montrent une fasce chargée de trois besants, accompagnée de six mouchetures d’hermines, qui peuvent être formellement attribuées à Yves de Pontsal, évêque de Vannes de 1444 à 1476 (Potier de Courcy 1993, p. 413) (armoirie 1) . Ses armes sont bien attestées par les sceaux (Fabre 1993, p. 687, no 2990), ainsi que par plusieurs représentations monumentales (cathédrale de Vannes, Notre-Dame de Gohazé en Saint-Thuriau, chapelle de Lezurgan à Plescop…).

Excentré vers l’angle sud du pignon, le deuxième écusson est sculpté sur un bloc rectangulaire plus petit et scellé légèrement plus bas que le précédent. L’écu, tenu par deux anges, porte deux fasces, et quelques irrégularités qui pourraient s’interpréter, sous réserve, comme une bordure (armoirie 2). Ces armes sont réputées appartenir aux Du Garo, sieurs de Kergloff en Pluvigner, qui portaient en effet d’argent à deux fasces de sable (Potier 1993, t. I, p. 430). Les seigneurs du Val, en la proche paroisse de Landévant, en avaient aussi de très semblables, d’argent à deux fasces de sable, à la bordure de gueules semée de besants d’or (Potier 1993, t. II, p. 638).

Brec’h, chapelle Saint-Jacques, façade, détail des écus.

Il faut enfin remarquer que le décor héraldique et les inscriptions ne forment peut-être pas un ensemble homogène. Si les armes de l’évêque au centre et le phylactère ont été manifestement prévus dès l’origine, les deux autres inscriptions, taillées en réserve, et les armes des Du Garo, insérées dans des maçonneries très perturbées, pourraient avoir été ajoutées.

Auteur : Paul-François Broucke

Pour citer cet article

Paul-François Broucke, Brec’h, chapelle Saint-Jacques, https://armma.saprat.fr/monument/brech-chapelle-saint-jacques/, consulté le 28/10/2021.

 

Bibliographie sources

Rosensweig, Louis, Statistique archéologique de l’arrondissement de Lorient, Galles, Vannes, 1860, p. 91.

Collectif, Le patrimoine des communes du Morbihan, t. II, Charenton-Le-Pont 1996, p. 700.

Danigo, Joseph, Églises et chapelles du pays de Lanvaux, Vannes 1983, p. 136.

Duhem, Gustave, Les églises de France, Morbihan, Paris 1932, p. 17-18.

Fabre, Martine, Héraldique médiévale bretonne. Images personnelles (vers 1350-1500). Armoriaux, sceaux, tombeaux, Paris 1993, 2 vol.

Potier de Courcy, Pol, Nobiliaire et armorial de Bretagne, Mayenne 1993, 2 vol.

Photographies du monument

Armoiries répertoriées dans ce monument

Brec’h, chapelle Saint-Jacques. Armoirie Yves de Pontsal (armoirie 1)

D'(argent) à la fasce de (gueules) chargée de trois besants d'(or) et accompagnée de six mouchetures d’hermines de (sable) ; l’écu brochant sur une crosse et timbré d’une mitre.

Tenants : deux anges.

  • Attribution : Pontsal Yves de ;
  • Position : Extérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Façade ;
  • Emplacement précis : Mur ouest ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1451-1475 ;
  • Dans le monument : Brec'h, chapelle Saint-Jacques

Brec’h, chapelle Saint-Jacques. Armoirie du Garo (armoirie 2)

D'(argent) à deux fasces de (sable).

Tenants : deux anges.

  • Attribution : Du Garo famille ;
  • Position : Extérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Façade ;
  • Emplacement précis : Mur ouest ;
  • Support armorié : Pierre sculptée ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1451-1475 ; 1476-1500 ;
  • Dans le monument : Brec'h, chapelle Saint-Jacques

Recherche

Menu principal

Haut de page