ArmmA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge
Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Bessancourt, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais

La construction de l’église Saint-Gervais-et-Saint-Protais débuta vers le milieu du XIIIe siècle, quand la paroisse de Bessancourt dépendait de l’abbaye royale de Maubuisson. De cette époque datent le chevet et le transept. L’église semble avoir été toutefois complétée seulement après la fin de la Guerre de Cent Ans, quand la nef et les bas-côtés furent élevés. Une campagne architecturale d’envergure fut enfin mise en place à la Renaissance, entre les années 1520 (quand le clocher et la façade ouest ont été bâtis) et les années 1560-début 1570 quand la nef fut vraisemblablement voûtée (Fumey 2010). La date 1572 gravée sur le pilier de culée du premier arc-boutant sur le côté sud de l’édifice permet d’établir la chronologie de ces travaux. Nous noterons d’ailleurs que l’inscription accompagne un grand écu sculpté en relief (armoirie 1). Soigneusement bûché, vraisemblablement à la Révolution, celui-ci pouvait porter soit les armes de la personne qui avait commandité ou financé les travaux, soit, comme il arrive souvent dans les édifices religieux bâtis en France à cette période, les armes du roi. Restaurée entre les années 1860 (le portail occidental est refait à ce moment) et le début du XXe siècle (Fumey 2010), l’église a été classée monument historique en 1921 (base Merimée).

Bessancourt, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais, culée d’arc-boutant inscrite et armoriée (wikipedia).

Exception faite pour le susmentionné écusson daté de 1572, aucun autre élément héraldique sculpté ou peint datant de l’époque médiévale ou de la Renaissance n’est actuellement visible dans l’édifice. C’est donc une pièce du mobilier liturgique qui retient notre attention. Le maître autel de l’église est en effet constitué d’un coffre, réalisé, probablement au début du XXe siècle, remontant des panneaux en bois sculpté datant de la fin du Moyen Âge (Palissy). Quinze panneaux constituent de nos jours l’autel : dix sont d’origine, tandis que cinq semblent avoir été sculptés au moment de la réalisation du meuble liturgique (ibid.). Neuf d’entre eux présentent un écu armorié (armoiries 2-5) : cinq sont insérés sur le côté long de l’autel, deux sur chaque côté latéral, disposés avec une recherche de symétrie aussi évidente qu’artificieuse.

Bessancourt, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais, maître-autel armorié (wikipedia).

L’origine de ces éléments n’est pas connue et nous ignorons s’ils faisaient tous déjà partie d’un même ensemble. Les panneaux armoriés semblent toutefois plutôt cohérents du point de vue formel, avec les écussons encadrés à l’intérieur de gables moulurés et/ou surmontés de feuilles charnues. Les armes représentées sur ces écus permettent notamment d’identifier leur époque de réalisation, déjà fixée au dernier quart du XVe siècle sur la base d’une analyse formelle (Le patrimoine 1999, t. 2, p. 840). L’association des armes mi-parties de France-Savoie (armoiries 4 a-b) avec celle de France à trois fleurs de lys (armoiries 5a-b) situe l’exécution de ces panneaux sous le règne de Louis XI et de son épouse Charlotte de Savoie. Puisque les armoiries sont également timbrées d’une couronne sur la partie antérieure de l’autel, nous pouvons resserrer la fourchette chronologique entre 1461 (couronnement de Louis XI) et 1483 (mort du couple). Dans le remontage, la place d’honneur a été pourtant attribuée au panneau portant les armes de Bourbon (armoiries 2a-b), que l’on voit également reproduite sur un des côtés. Elles pourraient identifier Jean II le Bon, duc de Bourbon entre 1456 et 1488. L’armoirie à trois étoiles, reproduite trois fois, nous reste en revanche inconnue (armoirie 3a-c).

Auteur : Matteo Ferrari

Pour citer cet article

Matteo Ferrari, Bessancourt, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais, https://armma.saprat.fr/monument/bessancourt-eglise-saint-gervais-et-saint-protais/, consulté le 17/10/2021.

 

Bibliographie études

« Église Saint-Gervais-et-Saint-Protais de Bessancourt » : < Wikipedia.org >

Fumey, Richard, Saint-Gervais-Saint-Protais de Bessancourt. Une église gothique en Val-d’Oise, Paris 2010.

Le patrimoine des communes du Val d’Oise, Paris 1999.

Photographies du monument

Armoiries répertoriées dans ce monument

Bessancourt, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais. Armoirie bûchée (armoirie 1)

Armoirie bûchée.

  • Attribution : Armoirie bûchée ;
  • Position : Extérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Bas-côté sud ;
  • Emplacement précis : culée d’arc-boutant ;
  • Support armorié : Cadre ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1551-1600 ;
  • Dans le monument : Bessancourt, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais

Bessancourt, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais. Armoirie Jean II de Bourbon (armoiries 2a-b)

D’(azur) à trois fleurs de lys d’(or), à la bande de (gueules) brochant.

  • Attribution : Bourbon Jean II ;
  • Position : Intérieur ;
  • Support armorié : Mobilier ;
  • Structure actuelle de conservation : Pièce remployée ;
  • Technique : Relief en bois ;
  • Période : 1451-1475 ; 1476-1500 ;
  • Dans le monument : Bessancourt, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais

Bessancourt, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais. Armoirie inconnue (armoiries 3a-c)

De… à trois étoiles de…

  • Attribution : Armoirie inconnue ;
  • Position : Intérieur ;
  • Support armorié : Mobilier ;
  • Structure actuelle de conservation : Pièce remployée ;
  • Technique : Relief en bois ;
  • Période : 1451-1475 ; 1476-1500 ;
  • Dans le monument : Bessancourt, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais

Bessancourt, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais. Armoirie Charlotte de Savoie (armoiries 4a-b)

Mi-parti, au premier d'(azur) à trois fleurs de lys d'(or) (France), au deuxième de (gueules) à la croix d'(argent) (Savoie).

Timbre : une couronne.

  • Attribution : Savoie, Charlotte de ;
  • Position : Intérieur ;
  • Support armorié : Mobilier ;
  • Structure actuelle de conservation : Pièce remployée ;
  • Technique : Relief en bois ;
  • Période : 1451-1475 ; 1476-1500 ;
  • Dans le monument : Bessancourt, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais

Bessancourt, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais. Armoirie Louis XI (armoiries 5a-b)

D'(azur) à trois fleurs de lys d'(or).

Timbre : une couronne.

  • Attribution : Louis XI, roi ;
  • Position : Intérieur ;
  • Support armorié : Mobilier ;
  • Structure actuelle de conservation : Pièce remployée ;
  • Technique : Relief en bois ;
  • Période : 1451-1475 ; 1476-1500 ;
  • Dans le monument : Bessancourt, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais

Recherche

Menu principal

Haut de page