ArmmA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge
Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Fontaine-le-Comte, abbaye Notre-Dame, bâtiments conventuels

La reconstruction de l’abbaye de Fontaine-le-Comte à la fin de la guerre de Cent Ans contempla aussi le réaménagement des édifices conventuels, développés au nord de l’église abbatiale (Masson 2012, p. 428-429). Même s’ils furent en grand partie détruits par la suite, des vestiges de cette partie du complexe sont arrivées à nos jours. Érigé perpendiculairement à l’angle nord-ouest de la façade de l’église, le logis abbatial était percé à son milieu par le portail d’accès à la cour interne de l’abbaye.

Fontaine-le-Comte, abbaye Notre-Dame, portail d'entrée avec bretèche armoriée.

Fontaine-le-Comte, abbaye Notre-Dame, portail d’entrée avec bretèche armoriée.

Sur le coté extérieur, une bretèche soutenue par trois mâchicoulis, permettait de surveiller et défendre l’entrée. Deux écus armoriés la décorent : leur disposition et leur dimension reflètent à la volonté d’établir une hiérarchie entre les deux autorités représentées. Malgré l’acte de bûchage qui la frappa vraisemblablement à la Révolution, nous reconnaissons en haut, à la place la plus honorifique, l’armoirie du roi de France timbrée d’une couronne (armoirie 1), elle aussi très abîmée. Elle était accompagnée par un écu aux armes d’un abbé (armoirie 2), comme le confirme le pied d’une crosse visible au dessous de la pointe de l’écu. Désormais illisible, l’armoirie devait appartenir à l’abbé qui avait promu la construction du logis, vraisemblablement à identifier avec Guy Doucet (Getrude) ou, plus probablement, un de ses plus directs successeurs (le logis abbatial semblerait dater de la seconde moitié du XVème siècle : Bourgeois 1995).

Fontaine-le-Comte, abbaye Notre-Dame, portail de l'infirmerie.

Fontaine-le-Comte, abbaye Notre-Dame, portail de l’infirmerie.

De la même phase datent les deux armoiries sculptées sur le linteau de la porte de l’ancienne infirmerie (Getrude). Répondant au même principe hiérarchique énoncé dans la mise en signe du portail du logis abbatial, l’armorie du roi de France (armoirie 3) – encore lisible malgré le bûchage – surmonte un deuxième écusson (armoirie 4), désormais illisible qui, d’après certains, aurait porté les armes de l’abbé Guy Doucet (ibid.). Même si l’attribution nous semble douteuse, le décor ne devrait pas dater d’après la fin du XVème siècle. Il faudra remarquer que la couronne fleuronnée qui surmonte l’écu aux armes du roi a été sculptée dans une pierre différente, probablement parce que plus tendre et facile à travailler.

Auteur : Matteo Ferrari

Pour citer cet article

Matteo Ferrari, Fontaine-le-Comte, abbaye Notre-Dame, bâtiments conventuels, https://armma.saprat.fr/monument/abbaye-notre-dame-batiments-conventuels-fontaine-le-comte/, consulté le 24/10/2021.

 

Bibliographie études

L. Bourgeois, « Constructions et habitats ecclésiastiques, chronique des fouilles médiévales en France », dans Archéologie Médiévale, 25, 1995, p. 240-241.

J. Masson, Geoffroi du Loroux et l’architecture religieuse en Aquitaine au XIIe siècle, thèse de doctorat, dir. Ph. Araguas, Université Michel de Montaigne Bordeaux 3, 2012.

Photographies du monument

Armoiries répertoriées dans ce monument

Abbaye Notre-Dame, bâtiments conventuels, Fontaine-le-Comte. Armoirie roi de France (armoirie 1)

D'(azur) à trois fleurs de lys d'(or), timbré d’une couronne.

  • Attribution : Armoirie bûchée ; Roi de France ;
  • Position : Extérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Façade ; Logis ;
  • Emplacement précis : Bretèche ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1451-1475 ; 1476-1500 ;
  • Dans le monument : Fontaine-le-Comte, abbaye Notre-Dame, bâtiments conventuels

Abbaye Notre-Dame, bâtiments conventuels, Fontaine-le-Comte. Armoirie bûchée (armoirie 2)

Armoirie bûchée, posée sur une crosse.

  • Attribution : Armoirie bûchée ;
  • Position : Extérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Façade ; Logis ;
  • Emplacement précis : Bretèche ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1451-1475 ; 1476-1500 ;
  • Dans le monument : Fontaine-le-Comte, abbaye Notre-Dame, bâtiments conventuels

Abbaye Notre-Dame, bâtiments conventuels, Fontaine-le-Comte. Armoirie roi de France (armoirie 3)

D'(azur) à trois fleurs de lys d'(or), timbré d’une couronne.

  • Attribution : Armoirie bûchée ; Roi de France ;
  • Position : Extérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Infirmerie ;
  • Emplacement précis : Porte d'entrée ;
  • Support armorié : Linteau ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1451-1475 ; 1476-1500 ;
  • Dans le monument : Fontaine-le-Comte, abbaye Notre-Dame, bâtiments conventuels

Abbaye Notre-Dame, bâtiments conventuels, Fontaine-le-Comte. Armoirie bûchée (armoirie 4)

Armoirie bûchée.

  • Attribution : Armoirie bûchée ;
  • Position : Extérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Infirmerie ;
  • Emplacement précis : Porte d'entrée ;
  • Support armorié : Linteau ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Période : 1451-1475 ; 1476-1500 ;
  • Dans le monument : Fontaine-le-Comte, abbaye Notre-Dame, bâtiments conventuels

Recherche

Menu principal

Haut de page