ArmmA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge
Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Poitiers, église Saint-Hilaire (plate tombe de Pierre Gaboreau)

Cette plate tombe, connue par le biais d’un dessin de la collection de Roger de Gaignières (BN, Est., Rés Pe 1f, f. 116), se trouvait dans l’église Saint-Hilaire, et plus précisément « derrière le chœur », dans la chapelle à droite dédiée à la Sainte-Trinité. Encore visible au tout début du XXe siècle (Beauchet-Filleau 1905, t. 3, p. 640), elle a successivement disparu. L’inscription tracée en minuscule gothique et rédigée en latin, transmet l’identité du défunt, Pierre Gaboreau (ou Gabareau), représenté à l’intérieur d’un encadrement architectural finement ciselé (Bouchot 1891, num. 2645 ; Adhémar 1974-1977, p. 15, num. 1159).

Plate tombe de Pierre Gaboreau. Poitiers, Eglise Saint-Hilaire (coll. Gaignières).

Plate tombe de Pierre Gaboreau. Poitiers, Eglise Saint-Hilaire (coll. Gaignières).

Docteur de l’Université de Poitiers,  Pierre Gaboreau fut doyen du chapitre de Saint-Hilaire à partir du 7 avril 1443 (Favreau 1971, p. 91) et commissaire royal dans le procès de Jacques Cœur (1451). Il mourut le 8 janvier 1455 (Beauchet-Filleaut 1905, t. 3, p. 640 ; Favreau 1971, p. 91).

Coiffé d’une mitre et habillé de tous les parements liturgiques, le doyen pose ses pieds sur un chien. Deux écussons, accrochés aux cotés d’un gable fleuri qui encadre le portrait du prélat, en portent les armoiries (armoirie 3) : de … à la barre de … chargée de trois lions ( ?) passants de … Elles diffèrent de celles traditionnellement attribuées à la famille Gaboreau/Gabareau – de gueules au chevron d’or accompagné de 3 croissants d’argent posés 2 et 1 – et documentées par l’Armorial des maires de Poitiers (Beauchet-Filleau 1905, t. 3, p. 640).

Auteur : Matteo Ferrari

Pour citer cet article

Matteo Ferrari, Poitiers, église Saint-Hilaire (plate tombe de Pierre Gaboreau), https://armma.saprat.fr/monument/eglise-saint-hilaire-poitiers-plate-tombe-de-pierre-gaboreau/, consulté le 22/10/2021.

 

Bibliographie sources

BnF, Est., Rés. Pe 1f, f. 116.

Bibliographie études

H. Bouchot, Inventaire des dessins exécutés pour Roger de Gaignières et conservés aux départements des estampes et des manuscrits, Paris 1891.

R. Favreau, Les inscriptions de Saint-Hilaire-le-Grand de Poitiers [texte dactylographié conservé à la Bibliothèque de l’Université de Poitiers], Poitiers 1971.

J. Adhémar, « Les tombeaux de la Collection Gaignières. Dessins d’archéologie du XVIIe siècle », dans Gazette des Beaux Arts, 116, 88, 1974, p. 5-192 ; 118, 88, 1976, p. 3-128 ; 119, 90, 1977, p. 3-76.

R. Favreau, La ville de Poitiers à la fin du Moyen Age. Une capitale Régionale, Poitiers 1978 (Mémoires de la Société de Antiquaires de l’Ouest, 4ème série, t. XIV, 1977-1978).

Photographies du monument

Armoiries répertoriées dans ce monument

Eglise Saint-Hilaire, Poitiers. Armoirie Pierre Gaboreau (armoirie 3)

De … à la barre de … chargée de trois lions ( ?) passants de …

  • Attribution : Gaboreau, Pierre ;
  • Position : Intérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Chevet ;
  • Emplacement précis : Chapelle ; Côté sud ;
  • Support armorié : Monument funéraire ;
  • Structure actuelle de conservation : Pièce disparue ;
  • Technique : Image gravée ;
  • Période : 1451-1475 ;
  • Dans le monument : Poitiers, église Saint-Hilaire (plate tombe de Pierre Gaboreau)

Recherche

Menu principal

Haut de page